Samsung et tout récemment Philips n’embarqueront pas cette fonction dans leur gamme TV 2016. C’est officiel. Peut-on estimer pour autant que la 3D est enterrée ? Pas si vite.

Samsung_un55es6600fxza_UN55ES6600_55_1080P_3D_841992

 

Comment la 3D a-t-elle disparu des nouvelles gammes de TV ?

Avec ou sans lunettes, ces dernières années, la 3D est apparue sur tous les modèles, même en entrée de gamme chez certaines marques. Utile ou inutile, cette fonction était disponible sur toutes les télécommandes, et dans diverses sources – même YouTube.

Il est raisonnable de penser que la 3D a été une tentative pour les constructeurs de téléviseurs de redevenir rentables sur cette catégorie de produits qui a fait couler beaucoup de très grosses entreprises, notamment japonaises et européennes.

Aujourd’hui, la nouveauté et le désir ont disparu, et les fabricants de téléviseurs se retrouvent avec la même problématique – une TV à plus de 1000 euros en définition 1080p, ça ne se vend quasiment plus (sauf exception, de la technologie OLED).

Heureusement pour nos constructeurs, la 4K a pris le relais. Aujourd’hui, les gens semblent se soucier de la définition de l’affichage, ils se souviennent sûrement du saut de la SD à la HD et pensent que l’Ultra HD leur apportera le même confort. En vérité, ce n’est pas toujours le cas, surtout en raison d’un vrai manque de contenus, mais la 4K apporte effectivement un confort supplémentaire. Mais revenons à nos moutons.

 

La 3D est-elle définitivement enterrée ?

Voici où les choses deviennent à la fois intéressantes et déroutantes. Non, la 3D n’est pas enterrée, elle prépare son retour. Pourquoi ? La Réalité Virtuelle (VR) prépare son arrivée, et la 3D est omniprésente dans cette expérience. En effet, la VR produit des images pour les deux yeux séparément, la 3D est donc naturellement présente. Ce qui signifie que les jeux seront en 3D, et vous pourrez également regarder des films et même consulter d’autres contenus en 3D.

Si vous regardez l’histoire du cinéma, vous verrez qu’il y a eu des films en 3D depuis presque aussi longtemps qu’il y a eu des films. Après tout, en 1858, le physicien français Joseph d’Almeida a inventé le premier procédé de projection de diapositives en relief, les anaglyphes.

Harry_Fairall_and_stereoscopic_camera

Avec l’investissement réalisé dans les salles, comme avec la technologie IMAX, il est presque garanti que les films continueront d’être en 3D au cinéma. Les producteurs ont acheté du matériel compatible, ils peuvent même faire payer un peu plus et James Cameron prépare déjà un prochain Avatar. Malheureusement (ou pas).