Bang & Olufsen, le spécialiste Hi-Fi, vient de présenter une nouvelle gamme de TV sous Android TV. Des TV 4K Ultra HD au design particulier.

beovisionavantng-4l

La gamme BeoVision Avant « New Generation » ou Avant NG de Bang & Olufsen n’est pas nouvelle, elle remonte à 2014 avec des TV qui étaient déjà en 4K Ultra HD. Néanmoins, le constructeur danois vient d’introduire Android TV sur sa gamme de télévisions connectées (LCD LED).

1366_2000

Cette gamme de TV possède deux caractéristiques. Le premier, le moins percutant, est cette télécommande BeoRemote One BT. En tirant parti du Bluetooth, vous n’avez plus qu’à pointer la télécommande directement sur le téléviseur. Cependant, la nouvelle télécommande fonctionne également en infrarouge pour vous assurer que vous pouvez contrôler tous les appareils de votre salon. Enfin, ce n’est pas une nouveauté, ce type de télécommande est déjà disponible chez de nombreux constructeurs.

1366_2000-1

Par contre, Bang & Olufsen se différencie avec les design de ses TV et l’intégration des haut-parleurs. Par exemple, le modèle de 55 pouces intègre un pied motorisé qui soulève doucement le téléviseur lorsque vous l’allumez. Les deux autres modèles intègrent un système rotatif motorisé. L’intégration des haut-parleurs est également impressionnante, ils sont cachés lorsque le téléviseur est éteint et s’ouvrent vers le bas lorsque vous l’allumez. Vous pouvez également choisir des solutions de support mural, Bang & Olufsen étant un spécialiste du son.

beovisionavantng-5l

Un fabricant d’origine danoise

La version 55 pouces sera disponible à 8 295 euros, le modèle 75 pouces est prévu à 14 995 euros tandis que le modèle 85 pouces sera à 21 995 euros. Pour ce prix, mieux vaut se tourner vers des écrans OLED chez LG ou Panasonic, et bientôt Philips, même si le design ou l’intégration sonore n’ont rien à voir avec ce que propose le fabricant danois.

24107

D’ailleurs, le marque danoise n’est plus vraiment danoise. En effet, le capital est désormais principalement chinois, l’actionnaire principal étant Qi Jianhong – le milliardaire chinois a profité de la crise des années 2010 pour prendre le contrôle de cet ancien fleuron européen fondé en 1925. Bang & Olufsen souffre de la concurrence, et la durabilité de ses produits fait face à l’obsolescence programmée des technologies actuelles. La qualité et le design sont des arguments valables, néanmoins une myriade de concurrents est apparue proposant de mieux en mieux, de moins en moins cher.

 

Une gamme complète

Précédemment, Bang & Olufsen avait déjà dévoilé la gamme Beovision 14 au design si particulier.

beovision14-intro beovision14-interior beovision14-slider-03