La gamme de téléviseurs 4K Ultra HD Philips s’agrandit à l’occasion de l’IFA, TP Vision annonce quatre nouveaux modèles de TV LED Quantum dots et OLED.

Après un printemps marqué par le lancement des séries entrée et milieu de gamme 6000 et 7000, ainsi que le TV OLED POS9002, comme le veut la tradition, TP Vision complète la gamme de TV UHD Philips 2017 avec deux nouvelles séries haut de gamme.

Avec la série PUS8602, Philips nous propose un téléviseur UHD 4K Quantum dots, une technologie déjà éprouvée chez un certain nombre de fabricants depuis 2-3 ans (Samsung, Sony, TCL), et qui consiste en l’utilisation de nanocristaux plus fins qu’un cheveu humain, dont les propriétés en matière d’absorption et d’émission de la lumière sont sensiblement supérieures aux diodes traditionnelles utilisées sur les téléviseurs LED non Quantum dots. Dans les faits, l’association d’un rétroéclairage LED (Edge) et des diodes à point quantiques permet d’offrir de meilleurs angles de vision, mais aussi et surtout un spectre de couleurs plus étendu et une puissante luminosité.

Dans le cas présent, Philips proclame que le 8602 est en mesure de produire une luminosité de 1 100 cd/m² sur les images HDR, tandis que la couverture de l’espace couleur DCI-P3 atteint 98 %. Des chiffres cohérents avec ce que l’on peut attendre d’un modèle haut de gamme en 2017 au regard de ce que propose la concurrence, et qui permettent au fabricant d’obtenir le précieux label Ultra HD Premium. Le téléviseur est bien entendu compatible avec standards HDR10 et HLG, seul le Dolby Vision manque à l’appel, en revanche une prochaine mise à jour HDR10+ apparaît, en théorie du moins, plus que probable.

La série 9 OLED accueille un petit nouveau

Initialement dévoilée en mars dernier (lire notre article de présentation), la série 9 était exclusivement proposée en modèles 55 pouces.

Sans véritable surprise donc, TP Vision commercialisera prochainement une déclinaison 65 pouces afin de se positionner sur le segment premium, et qui reprend en grande partie les spécifications du « petit » modèle, la principale différence provient de l’intégration d’un système audio 6.1 de 60 W compatible DTS-HD. Ce dernier prend la forme d’une barre de son pourvu de six hauts parleurs enveloppés dans du tissu Kvadrat censé procurer un niveau de détails accru sur l’aigu et le médium, et un haut-parleur de grave Triple ring.

Un processeur P5 toujours de la partie

Les deux séries de téléviseurs sont équipées du récent processeur de traitement d’image P5, pour lequel le fabricant promet une amélioration des performances de 50% en comparaison du Perfect Pixel UHD utilisé depuis 2015. Un gain censé se matérialiser par un meilleur contrôle de ce que TP Vision appelle les cinq variables : la qualité de la source, la netteté, le contraste, les couleurs, et la fluidité des mouvements.

Dans cette optique, le processeur P5 intègre le Source Perfection, un nouveau système avancé d’atténuation du bruit pour censé procurer une qualité rehaussée sur les sources en définition standard (SD), et un mécanisme de sur-échantillonnage convertissant les signaux vidéo 8 bits (chaînes TV, Blu-ray, etc.), en 14 bits afin d’atténuer le phénomène de banding. Nous retrouvons également le mécanisme d’upscale Perfect Sharpness Ultra Resolution, une évolution de l’algorithme Ultra Resolution visant à améliorer la netteté et le niveau de détails des images.

Ambilight et Android TV

Comme tout téléviseur de la marque qui se respecte, les PUS8602 et POS9002 embarquent le système d’éclairage Ambilight Spectra XL sur 3 côtés, sans oublier la compatibilité avec l’écosystème d’ampoules connectées Hue . TP Vision introduit également AmbiSmart, une application mobile avec laquelle l’utilisateur pourra par exemple assigner une couleur différente sur chaque côté de l’écran, basculer entre les modes vidéo, audio et couleurs, ou encore modifier la luminosité et la saturation des couleurs. Disponible dès le mois de septembre, l’application est dans un premier temps accessible sur les smartphones Android, la version iOS sera proposée ultérieurement.

Le fabricant annonce enfin l’intégration de Google Assistant à ses téléviseurs Android TV, une fonctionnalité qui sera disponible dans le courant de l’automne 2017 lors du déploiement d’Android 7.0 Nougat. Seul bémol, les commandes vocales devront être saisies en anglais dans un premier temps en attendant la disponibilité d’autres langues.

Accessible par le biais de la touche micro de la télécommande, l’assistant Google permettra de rechercher depuis le téléviseur du contenu sur les services de vidéo en streaming, obtenir des informations sur la météo et les dernières actualités, mais aussi contrôler des objets connectés. Pour les propriétaires d’une TV Philips Android TV avec une télécommande dépourvue de micro, l’application Android TV Remote sur smartphone permettra d’y remédier.

Prix et disponibilités

La série de TV LED PUS8602 est attendue pour le mois de novembre, au tarif estimé entre 2000 et 3000 €. L’OLED 65POS9603 ne sera en revanche pas commercialisé avant janvier 2018, le prix se situera aux alentours des 4000 €.