Le fabricant américain annonce le lancement en France d’une seconde version du Roku Express, une nouvelle box TV ultra-compacte et abordable.

Avec la seconde génération, Roku propose de nouveau une alternative au Chromecast : pour le même prix, Roku ne propose pas qu’une clé HDMI vers laquelle diffuser depuis son smartphone, mais une véritable box multimédia autonome avec sa télécommande. Cette solution se veut à la fois simple d’utilisation et plus puissante (avec un indice de performance multiplié par 5 selon le communiqué).

Un prix séduisant, mais une offre encore trop limitée

Comme toutes les box du fabricant, l’Express s’appuie à nouveau sur l’OS propriétaire Roku, qui joue avant tout sur son ergonomie et la rapidité de prise en main pour l’utilisateur. Toutefois, et malgré un leadership incontesté depuis plusieurs années sur le marché américain, le fabricant est nettement plus en retrait en Europe face à des solutions telles que l’Apple TV 4K HDR et la Shield TV.

La faute principalement à un catalogue d’applications qui laisse encore sur sa faim, puisqu’au-delà des chiffres annoncés, qui font état de 3 500 chaînes accessibles en France, la réalité est un peu plus contrastée.

Au-delà des incontournables services de vidéo en streaming Netflix, Amazon Video, Google Play Films, MyTF1 VOD, YouTube, Dailymotion ou encore Twitch, c’est davantage l’offre de chaînes TV (Arte, Euronews, France 24, Red Bull TV…) qui se montre pour l’instant limitée en l’absence des incontournables Molotov et myCANAL. La liste est complétée par les services de musique Deezer, Spotify et TuneIn Radio, et les applications multimédias Plex et DS Video.

Au regard du prix les spécifications s’avèrent modestes, la box propose une définition maximale 1080p, le support audio Dolby Digital, et un module Wi-Fi 802.11n. Quant à la connectique, elle se limite à une sortie HDMI et à une prise micro USB pour l’alimentation.

Le boîtier Roku Express sera disponible dans le courant du mois d’octobre au tarif de 34,99 €.