Amazon a annoncé un réveil connecté, mais aussi une nouvelle variante de sa Fire TV. Elle adopte la 4K HDR.

Amazon a finalement donné un coup de jeune à sa Fire TV, qui commençait à dater. Sa box sous Fire OS, un dérivé d’Android, adopte désormais un look à la Chromecast Ultra. Plus concrètement, c’est un dongle qui se branche directement derrière l’écran en HDMI et alimenté en USB.

L’Amazon Fire TV 4K est donc capable de lire du contenu en 4K UHD HDR (2160p à 60 fps, HDR10), avec le support Dolby Atmos. Le tout se connecte directement à votre réseau local en WiFi 802.11ac, et peut être contrôlé depuis une télécommande (fournie) ou votre smartphone. La télécommande intègre évidemment un microphone pour pouvoir interroger Alexa d’Amazon directement, vous pourrez donc poser vos questions directement à votre TV. Peu de caractéristiques ont été données, le SoC intégré est un ARM quad-core cadencé à 1,5 GHz. Pour le reste, elle est compatible avec des services comme YouTube, Twitch, Vevo, Vimeo, ou Netflix, et permet de diffuser le contenu présent sur un ordinateur, une tablette ou un smartphone.

Deux packs disponibles

Evidemment, la Fire TV n’est toujours pas disponible en France, comme l’ensemble de la gamme Echo. Deux packs seront disponibles à la vente : 70 dollars pour la Fire TV seule (environ 60 euros sans taxes), ce qui est plus onéreux que l’ancien modèle, et un pack à 80 dollars qui comprend un Echo Dot en plus (à seulement 10 dollars). Notez que ce n’est pas le premier produit 4K d’Amazon, une série de TV (Element) sont déjà disponibles avec Fire OS intégré.

Même si les produits Fire TV ne sont pas disponibles en France, Amazon a commercialisé son premier dongle HDMI (Amazon Fire TV Stick) à 40 euros en Allemagne et au Royaume-Uni.