Depuis qu’il a abandonné la terminologie « Optimus » pour ses terminaux haut de gamme et qu’il a présenté son dernier G2 aux caractéristiques prometteuses, LG semble bien parti pour consolider sa place dans le marché des smartphones. Les caractéristiques présumées de son futur Vu 3 témoignent de ce mouvement vers le haut de gamme. 

Le LG Optimus Vu 2 au format 4:3

LG avait tenté une première approche « phablette » avec l’Optimus Vu. Ce smartphone de 5 pouces avait une allure atypique avec son écran 4:3, un format que l’on retrouve sur les iPad. Ce format était particulièrement adapté à la lecture de livres numériques selon LG. Un peu plus tard, LG avait réitéré l’expérience avec l’Optimus G Pro… qui ressemblait un peu plus aux phablettes traditionnelles.

Toujours au format 4:3 qui constitue la signature de la série Vu, le LG Vu 3 devrait reprendre une partie des caractéristiques du G2, du moins en ce qui concerne son processeur, qui ne devrait être autre qu’un Snapdragon 800, selon les médias asiatiques.

A l’instar du G2 toujours, le Vu 3 pourrait être équipé d’un capteur photo dorsal de 13 mégapixels, mais son écran, d’une diagonale de 5,2 pouces, ne devrait pas dépasser une définition HD de 1280 x 720 pixels. Malgré ces éléments, il nous manque encore quelques informations d’importance telles que le poids ou encore la RAM incluse au terminal, tandis que l’on attend à la fois le support du LTE-Advanced (l’équivalent de la 4G+) en Corée du Sud ainsi que l’intégration d’Android en version 4.2.2 à ce Vu 3.

Une place de n°3 en jeu

Si ces informations s’avèrent, le LG Vu 3 – dépourvu de la mention Optimus – devrait sensiblement améliorer les performances de l’Optimus Vu 2, au succès mitigé, du moins hors des frontières coréennes. Le terminal embarquait en effet un processeur Snapdragon MSM8960 double-coeur cadencé à 1,5 GHz, 2 Go de mémoire RAM et un capteur photo de 8 mégapixels ; son écran se contentait de 1024 x 768 pixels sur une diagonale de 5 pouces.

La prochaine échéance n’étant autre que l’IFA de Berlin, il se pourrait fort que LG en dévoile un peu plus début septembre. Il devrait cependant faire face à une rude concurrence, puisque l’on attend à cette même occasion le prochain Galaxy Note 3 de Samsung, mais aussi le Sony Honami, tous deux objets de fuites depuis plusieurs semaines.

Rappelons que pour LG, il s’agit de consolider une place sur le podium des constructeurs de smartphones, puisque l’institut IDC l’a placé en troisième position au deuxième trimestre 2013, derrière Samsung et Apple et avec 5,1 % de parts de marché pour 12,1 millions d’unités livrées. Rebranding et améliorations techniques sont donc les deux ressorts choisis par la firme coréenne pour sortir du lot en ce second semestre 2013, et grignoter des parts de marché pour maintenir son rang.