On avait aperçu la semaine dernière le Nokia X2 sur les résultats AnTuTu, l’occasion d’en savoir plus sur les caractéristiques de l’appareil. Successeur du Nokia X, ce smartphone est attendu pour faire tourner Android à travers la version Nokia X Platform. Selon les dernières rumeurs, le Nokia X2 supportera le dual boot Android et Windows Phone tout en ayant accès aux Google Play Services. Est-ce une information réellement crédible ?

Nokia X2

La famille des Nokia X représente la première gamme de smartphones sous Android commercialisée par le géant finlandais des télécommunications, récemment passé sous le giron de Microsoft. La firme avait alors développé son propre système d’exploitation : Nokia X Platform, basé sur Android AOSP. C’est ce qui lui a permis de retirer tous les services Google et d’inclure à la place les services de Nokia comme la suite HERE, ce qui empêche l’accès aux Google Play Services. Selon une nouvelle rumeur postée sur la plateforme Secret.ly et rapportée par Michael Faro-Tusino, auteur de mynokiablog.com, le futur Nokia X2 supportera le dual boot Android et Windows. Une information étonnante lorsque l’on connaît la position de Microsoft et Google face à une telle fonctionnalité. Autre information encore plus étrange : la version d’Android supporterait le Google Play Services.

Pourquoi une telle rumeur est peu crédible ?

Nokia a récemment été racheté par Microsoft et la firme de Redmond souhaite maintenir la gamme des Nokia X sous Android. En revanche, utiliser les Google Play Services revient à se tirer une balle dans le pied : l’utilisateur aurait alors accès à tous les services Google en lieu et place de ceux de Microsoft (moteur de recherche, cartes, catalogue multimédia, etc.). De plus, on sait que Google et Microsoft ont déjà fait savoir, de manière discrète, leur position face au dual boot Android et Windows sur les tablettes. C’était clair et net : les deux géants ne voulaient pas d’une telle possibilité. Il serait donc paradoxal d’autoriser une telle fonctionnalité sur un smartphone.

Quel crédit accorder à cette rumeur ?

En revanche, cette rumeur possède quelques éléments qui peuvent paraître crédibles. Si on retire l’aspect du Google Play Services et que Microsoft se contentait d’intégrer Android sans les services Google, le dual boot aurait plus de sens. Ainsi, l’utilisateur sous Android pourrait bénéficier des services de Microsoft (ou de Nokia ?) et si l’envie lui prend, il pourrait booter sous Windows Phone pour tester ce système d’exploitation. Ce qui permettrait à la firme de Redmond de mieux faire connaître son OS maison, encore peu utilisé au niveau mondial.

Il faudra attendre un peu avant d’en savoir plus sur cette possibilité de dual boot pour ce qui serait le premier smartphone sous Android conçu par les équipes de Nokia intégrées à Microsoft.