Cyanogen Inc est la société américaine – fondée par Steve Kondik – à l’origine de la célèbre ROM Android, CyanogenMod. Une ROM qui propose une alternative de l’OS de base sur plus de 100 appareils Android. Selon BGR, Microsoft, Amazon, Samsung et Yahoo seraient intéressés par cette entreprise.

CID

CID, la mascotte de Cyanogen

Cyanogen évolue rapidement. Souvenez-vous, nous avions interrogé Guillaume Lesniak qui avait décidé de quitter l’aventure CyanogenMod suite à la création de la société Cyanogen Inc. Quelques mois plus tard, Cyanogen annonçait ses premiers partenariats, avec Oppo et OnePlus One.

Cyanogen souhaite devenir « un OS mobile fait par des utilisateurs pour des utilisateurs ». Il se murmure sur la toile qu’avec sa base d’utilisateurs, CyanogenMod serait le troisième OS Mobile, derrière Android et iOS – et devant Windows Phone.  Cette position captive les grandes sociétés de la tech, telles que Yahoo, Amazon, Samsung ou encore Microsoft – en tant que partenaire, ou en tant que potentielle acquisition. Même si cela peut étonner, Cyanogen s’impose, de plus en plus, comme une alternative à AOSP (Android Open Source Project) dans le développement d’applications métier.

 

Microsoft, Amazon, Samsung et Yahoo ?

Microsoft de son côté a tenté l’aventure d’Android, avec Nokia X Software Platform. Une aventure qui s’est arrêtée en juillet dernier. Même si le Nokia X2 pourrait être le dernier appareil sous Android de la firme de Redmond, Microsoft n’a jamais déclaré cela. Néanmoins, d’après des journalistes de Re/code, ce seraient les talents de Cyanogen qui sont recherchés par Microsoft.

Amazon est également à la source d’une ROM Android, il s’agit de Fire OS. L’OS qui équipe les Kindle Fire ainsi que la Fire TV et le Fire Phone. Cet OS est basé sur l’AOSP (Android Open Source Project), comme Nokia X SP.

Samsung, premier fabricant de téléphones au monde, est en train de développer son propre OS, Tizen. Tizen n’est pas basé sur l’AOSP, mais sur le noyau Linux (comme Android). Connu précédemment sous le nom « LiMo » (Linux Mobile), cet OS fait parti de la Linux Foundation. D’ailleurs, une machine virtuelle similaire à DalviK permet de faire tourner des applications Android.

Enfin, Yahoo! a réalisé de nombreuses acquisitions dans l’univers Android, la dernière en date : Aviate, un launcher Android qui se nomme désormais Yahoo Aviate Launcher. Avec Marissa Mayer à sa tête, Yahoo! pourrait viser des sommets.

cyanogenmod-team

La CyanogenMod Team

 

CyanogenMod, une vraie alternative à Android (Google Experience) ?

L’équipe de Cyanogen a déclaré qu’il soutenait Google dans son développement d’Android, néanmoins ils souhaitent proposer un contre-poids. Aujourd’hui, Cyanogen travaille sur un installateur afin de faciliter l’installation de CyanogenMod sur les smartphones Android. La version CyanogenMod 11 basée sur KitKat apporte de nombreuses optimisations et permet à des dizaines de smartphones de profiter de la dernière version d’Android. Quant à CM 12, cette ROM sera basée sur la version Android L – actuellement distribuée en « Developer Preview ».

Concernant les relations entre Cyanogen et Google, elles ne sont pas limpides. De nombreuses négociations ont déjà eu lieu, et il a été décidé que les applications Google Apps ne seraient pas nativement intégrées à CyanogenMod. Les risques pour Cyanogen ne viennent pas seulement de Google, l’équipe de développement rencontre des soucis avec le code sous licence provenant de drivers propriétaires. La CyanogenMod Team s’est donc lancée dans le développement de drivers afin d’éviter de potentiels problème avec les licences.

Après avoir levé 30 millions de dollars, Cyanogen se serait lancé dans un troisième tour de table. C’est sûrement dans ce contexte, que Steve Kondik (CEO de Cyanogen) aurait rencontré Satya Nadella (CEO de Microsoft).