Après le LG G3 S ou le G3 Stylus, le flagship signé LG pourrait se décliner à nouveau en une version davantage « faite maison », avec le fameux processeur Odin développé par le constructeur.

LG G3

Si l’on en croit la rumeur, et l’information dévoilée par nos confrères américains de Cnet, LG Electronics s’apprêterait à commercialiser une nouvelle variante de son vaisseau amiral, le LG G3. Cette fois, pas de fiche technique technique – trop – au rabais, ni de taille revue à la baisse, et pas de stylet non plus. Il s’agirait simplement d’un G3 dont le processeur Snapdragon 801 aurait été remplacé par un processeur Odin, développé par la firme elle-même. Annoncée comme une puce plutôt orientée « milieu de gamme », la probabilité de la voir équiper un flagship avait été très vite écartée.

Pourtant, d’après certains médias, la prochaine version du G3 devrait garder des composants très haut de gamme, comme l’écran, qui resterait sur une définition QHD de 2560 x 1440 pixels. On imagine alors assez mal le processeur être assez puissant pour supporter un tel affichage, le Snapdragon 801 n’étant déjà pas forcément très à l’aise en toutes circonstances.

Le SoC Odin, gravé en 28 nanomètres, est composé de 8 cœurs divisés en deux architectures de quatre cœurs, et exploite la technologie big.LITTLE. On y trouve quatre cœurs Cortex-A15 à 2,2 GHz, ainsi que quatre autres cœurs Cortex-A7 à 1,7 GHz. Il est censé pouvoir supporter la résolution Full HD, mais pas plus. Si un tel smartphone est en préparation, il faudra donc qu’il revoie, au moins, son affichage à la baisse. Une rumeur à prendre avec des pincettes, donc.