Sony pourrait actuellement tester une montre faite de la technologie e-ink, du cadran jusqu’au bracelet, et pourrait commercialiser le produit dès l’année prochaine.

La montre FES, avec bracelet et écran e-ink

La montre FES, avec bracelet et écran e-ink

D’après Bloomberg, Sony préparerait une grosse surprise pour 2015. Le constructeur nippon testerait actuellement une montre connectée très particulière et qui romprait avec ce qui se fait actuellement. Ce produit serait entièrement fait en e-paper, surface utilisant la technique d’affichage e-ink et qui ne nécessite pas de rétro-éclairage, comme sur les montres Pebble ou sur le Smartband Talk, et qui se fixe sur une surface souple. Si l’on parle « d’intégralement », c’est parce que les premières rumeurs évoquent une construction globale en e-paper, que ce soit pour son écran ou pour son bracelet. Ainsi, l’intégralité ou presque du produit pourrait être utilisée par le consommateur, et non plus seulement un écran d’un ou deux pouces.

Le journal dit tenir cette information d’une source interne de Sony, et s’avance même en expliquant que le produit pourrait être disponible dès l’année prochaine sur le marché. D’après la source de Bloomberg, l’objet serait entièrement personnalisable, d’autant que les écrans e-paper qui n’affichent généralement qu’en noir et blanc vont prochainement se démocratiser en couleurs. Avec un pareil objet, Sony souhaiterait mettre l’accent sur le « style » plutôt que sur les fonctionnalités ou les composants embarqués. L’autonomie pourrait elle aussi être au centre des préoccupations du Nippon, l’e-Ink étant réputée pour sa faible consommation énergétique.

Contacté par Bloomberg, Sony s’est refusé à tout commentaire. C’est peut-être ce qui rend l’information crédible.