L’entrée de Xiaomi sur le marché occidental se fait attendre depuis plus d’un an. La firme chinoise, forte d’un succès qui ne se dément pas dans son pays natal comme en Inde, pourrait poser un premier pas sur le sol américain durant ce mois de février. Rien de moins qu’un événement organisé à San Francisco serait prévu dans moins de dix jours.

xiaomi mipad no image

L’information est à prendre avec des pincettes, puisqu’elle est issue de sources anonymes d’Android Headlines, travaillant chez Xiaomi et donc potentiellement bien informées. Et si l’on se fie aux propos de nos confrères, l’information est de taille : Xiaomi s’apprêterait à organiser un événement aux États-Unis, plus précisément à San Francisco. L’opération aurait lieu le 12 février prochain, mais sans que l’on sache véritablement quel serait l’objet de l’événement.

Si Xiaomi n’est toujours pas implanté hors de la Chine, de l’Inde et de quelques marchés d’Asie du Sud-Est, cela tient aux contraintes de l’export et des taxes qui en résultent. Mais aussi à celles de brevets, domaine où Xiaomi serait encore trop pauvre pour risquer une implantation internationale, dans un marché où la guerre des brevets remue en permanence la trésorerie des constructeurs. Alors qu’en est-il ? Avec Hugo Barra (ex-Google) en vice-président justement chargé de l’international chez Xiaomi, peut-on espérer que l’événement sera l’occasion d’annoncer la sortie d’un produit aux couleurs de la marque aux USA (les derniers Redmi 2 ou Mi Note, par exemple) ? On peut également envisager l’annonce d’un partenariat – Xiaomi fait partie des marques citées il y a quelques jours par Qualcomm aux rang de ses clients pour des Snapdragon 810 – voire celle de l’ouverture d’un centre de recherche et développement, par exemple. Forte de bons résultats pour l’année 2014, où elle a écoulé 61 millions d’appareils, la marque peut se permettre d’afficher de belles ambitions pour 2015.

Bien que l’on ignore encore de quoi il retournera, conservons à l’esprit que Xiaomi avait teasé, courant janvier dernier, son expansion internationale. Le co-fondateur de la firme, Lin Bin, avait posté une photo de famille de son équipe sur Weibo, la commentant ainsi : « L’équipe de Xiaomi International se prépare pour un gros tournant international, nous donnerons tous les détails en février ». Nous y voici donc, à moins que Xiaomi se contente de jouer avec nos nerfs en organisant un événement américain autour d’un sujet qui ne concerne nullement ce marché.