Sony a peut-être laissé s’échapper un mobile d’entrée de gamme sur le célèbre benchmark GFX Bench. Sa fiche technique n’est pas enthousiasmante, et pourrait très bien se rapporter à un prochain Xperia E.

android 2015-02-05 à 12.22.10

Malgré des résultats financiers en amélioration sur le dernier trimestre fiscal, Sony Mobile compte se restructurer. En plus de la suppression de 2100 postes, on spécule sur une révision des gammes du constructeur, avec l’arrêt supposé du renouvellement des haut de gamme deux fois par an. Mais on ne sait pas encore sur quels segments de marché va vouloir se concentrer la firme. Son offre d’entrée et de milieu de gamme est bien moins importante que celle de ses principaux concurrents, et il va peut-être s’y intéresser un peu plus dans les prochains mois.

En tout cas, un smartphone d’entrée de gamme a été aujourd’hui aperçu sur GFX Bench. L’appareil qui porte le nom provisoire E2003 ou 2033 selon la version, embarquerait un écran de 4,6 pouces au faible affichage qHD (960×540), un processeur quadricoeur MediaTek MT6752 cadencé à 1,5 GHz, un GPU ARM Mali-T760, et 1 Go de mémoire RAM. On devrait aussi y retrouver une capacité de stockage interne de 8 Go, un capteur dorsal de 5 mégapixels, un autre frontal de 2 mégapixels, et une installation sous KitKat. Il n’y a pas d’information sur la batterie, en revanche.

En décembre dernier, on évoquait le développement d’un mobile de la même veine : le Sony Xperia E4. Mais quelques détails divergent. Le E2003 semble en effet être un poil plus performant que ne l’était le E2105 aperçu alors, même si l’on sait que les constructeurs changent très souvent des composants d’un mobile lors de son élaboration. La réponse a cette énigme se trouvera peut-être au MWC, début mars prochain.