Avant l’officialisation du LG G4, c’est chez Huawei qu’une première annonce printanière se prépare. La firme chinoise s’apprête à renouveler sa gamme Ascend Px avec un prochain P8. Voici ce que l’on en sait à ce jour.

Ascend P8

À une semaine de son officialisation, la pression monte autour du prochain téléphone de Huawei. L’appareil, présenté à l’occasion d’une conférence organisée à Londres, bénéficie d’une importante vague de teasing du côté du constructeur. Les rumeurs se chargent de nous fournir une large partie des détails manquants au sujet de l’Ascend P8, puisque c’est son nom. Voici donc ce que l’on sait pour le moment au sujet du prochain smartphone de Huawei.

Un peu plus tôt dans la saison qu’à son habitude, Huawei compte bel et bien présenter son Ascend P8. Quiconque en douterait n’aura qu’à examiner l’invitation envoyée par la marque, ornée du symbole de l’infini qui, redressé, nous donne un beau « 8 » rappelant le smartphone attendu. Divers visuels publiés sur Twitter ou Weibo arborent eux aussi le fameux 8, sans équivoque donc.

Design et écran : Dans la continuité du P7

Doit-on s’attendre à une véritable évolution du P7 ? Sans aucun doute oui, même s’il n’est pas question de monter jusqu’à des formats gigantesques. Tandis que le P7 était équipé d’un écran de 5 pouces, son successeur devrait rester dans des dimensions du même ordre, avec une diagonale de 5,2 pouces, toujours avec une définition Full HD (1080 x 1920 pixels). La finesse devrait elle aussi être au menu, puisqu’aux 6,5 mm du P7 devrait succéder une épaisseur – ou devrais-je dire une minceur – de 6 mm.

Ascend P8

Une différence toutefois, en termes de matériaux. On peut être sûr, les différents leaks s’accordant tous sur ce point, que le châssis du P8 sera en aluminium, ce qui est gage de solidité comme de légèreté. Les rumeurs se contredisent au sujet du dos de l’appareil. Il était question de verre et de céramique oxydée, un matériau très résistant, à l’arrière du téléphone il y a quelques semaines encore. Toutefois, les visuels publiés par la TENAA montrent un boîtier entièrement métallique. S’agit-il de l’Ascend P8 ou d’une déclinaison « lite » de l’appareil ? La question ne trouvera probablement pas réponse avant la semaine prochaine. Notez également que certains visuels publiés par des spécialistes des leaks montrent un espace situé au dos du téléphone, qui pourrait n’être autre qu’un lecteur d’empreintes digitales ou un pavé tactile.

Sous le capot

Rappelez-vous l’Ascend P7. L’appareil lancé en 2014 était doté d’un SoC Kirin 910T de bonne facture, couplé à 2 Go de RAM, tandis que la mémoire interne du téléphone, établie à 16 Go, était extensible par le biais d’une carte micro-SD. À ce jour, on attend chez son successeur une puce là encore conçue par Huawei, un Kirin 930, cette fois associé à 3 Go de RAM. Une montée en gamme combinée à un accroissement de la mémoire du téléphone, que l’on attend de 32 Go, toujours avec un port micro-SD.

Côté logiciel, on ne peut qu’espérer voir arriver une combinaison de Lollipop et de l’interface maison de Huawei, Emotion UI, cette fois en version 3.0. Le P7 était quant à lui sorti sous KitKat avec Emotion UI 2.3.

Cap sur la photographie

S’il est bien un point sur lequel insiste Huawei, c’est sur les performances photographiques de son P8. Côté capteur, on n’attend pourtant pas d’extravagances : le téléphone devrait être équipé d’un capteur de 13 mégapixels à l’arrière, capable de filmer en 1080p, ainsi que d’un capteur de 8 mégapixels à l’avant, soit très exactement la même chose que chez le P7. Toutefois, à voir l’insistance de Huawei à évoquer la lumière et tout particulièrement les situations de basse luminosité, on entrevoit un soin tout particulier apporté au traitement des photos prises avec le téléphone, voire la présence d’un flash au côté du capteur photo frontal du P8. Huawei insiste sur les selfies (« Nous capturons le meilleur de vous-même ») et sur la créativité. Ci-dessous, quelques-uns des tweets publiés par la firme chinoise ces derniers jours.