Samsung pourrait développer ses propres cœurs processeurs pour remplacer les Cortex d’ARM dans ses SoC Exynos. Une rumeur crédible ? Pourquoi pas.

samsung_exynos_chip_feature-585x341

Edit (08/04/2015 à 10h30) : une nouvelle information en provenance du site coréen Business Korea renforce la rumeur. Selon le site d’information, Samsung développerait ses coeurs maison depuis 4 ans. Le développement serait finalisé au cours de l’année 2016 pour un lancement dans la foulée. Si ce futur Exynos sort à temps pour le Galaxy S7, on devrait avoir une belle surprise.

Selon des informations repérées sur le réseau social chinois Baidu, Samsung serait en train de développer des cœurs maison pour ses processeurs intégrés aux Exynos. Pour rappel, les Exynos constituent les SoC maison de Samsung, intégrant, notamment, un processeur doté de cœurs Cortex d’ARM. L’idée serait alors de créer des cœurs basés sur l’architecture et le jeu d’instruction ARMv8, à la manière de Qualcomm avec ses futurs cœurs Kryo. L’intérêt est de pouvoir optimiser ces cœurs, que ce soit au niveau des performances, mais également de la consommation énergétique. De plus, développer ses propres cœurs permet à une entreprise de réaliser des économies sur le long terme grâce au coût de la licence proposée par ARM dans ce genre de cas.

Samsung aurait déjà commencé à développer ses cœurs qui répondraient au nom de moongoose (pour mangouste). Si la source est certaine que le SoC sera gravé en 14nm, le reste des informations est un peu plus obscur. On aurait un premier score sous GeekBench : 2240 points en single core à 2,3 GHz. Un score impressionnant lorsque l’on sait qu’un Exynos 7420 et ses Cortex-A57 atteignent environ 1500 points. Toutefois, le reste de la rumeur fait douter de sa véracité puisque Moongoose pourrait, semble-t-il, être en fait un processeur constitué de cœurs Cortex-A72.

Selon nous, il est en effet plus probable que Samsung utilise encore des cœurs Cortex d’ARM pour ses futurs processeurs mobiles. Il est quasi certain qu’à terme la société développera ses propres cœurs ARMv8 mais cela semble encore un peu tôt car l’entreprise n’a jamais annoncé être intéressée par ce genre de cœurs. Rappelons également que la Corée du Sud, la contrée du géant coréen, prévoit, à l’horizon 2020, de développer des cœurs maisons pour notamment venir concurrencer Qualcomm. On imagine alors que les ingénieurs de Samsung seront mis à l’honneur dans ce projet national.