LG a l’habitude de décliner ses flagships avec des modèles plus abordables. On connaît ainsi le G3s, une version revue du G3. Il semblerait que le constructeur coréen s’apprête à faire de même avec le G4c, une version mini du dernier G4.

LG G4c

Dans la manière de décliner les flagships, il y a deux écoles. On a d’une part Sony, qui commercialise une version compacte de son porte-étendard en reprenant quasiment les mêmes composants à l’exception de l’écran, plus petit. Et de l’autre côté LG qui conserve un design similaire, mais bride totalement l’ensemble du téléphone. C’est ce qui c’était passé avec le G3s et c’est ce qui semble se dessiner pour un hypothétique G4c repéré sur un site marchand allemand.

Si l’on en croit ce revendeur, le LG G4c est prévu pour être commercialisé aux alentours de 300 euros. Pour ce prix largement revu à la baisse par rapport aux 650 euros du G4, le consommateur aura le droit à une dalle de 5 pouces supportant une définition HD (720p). On est loin de la dalle 5,5 pouces QHD (1440p) du G4. Le SoC est également revu à la baisse puisqu’il s’agit d’un processeur quad-core cadencé à 1,2 GHz, ce qui ressemble fortement à un Snapdragon 410. Il serait assisté par 1 Go de mémoire vive et disposerait, à ses côtés, d’une puce de 8 Go de mémoire flash pour le stockage. Un slot microSD permettrait d’augmenter la quantité de stockage.

A lire sur le sujet : Prise en main du LG G4 | Test du LG G3s

Au niveau multimédia, LG prévoirait un capteur principal de 8 mégapixels et un autre de 5 mégapixels en façade pour les selfies. La batterie serait dotée d’une capacité de 2540 mAh et c’est Lollipop avec LG UX 4.0 qui piloterait le tout. Pour le design, le téléphone reprend l’ensemble des codes de son grand frère : une coque légèrement courbée, en plastique avec un effet métallique, des boutons physiques présents sur la coque et un flash aux côtés du capteur photo. On note toutefois la disparition du capteur permettant de régler plus finement la balance des blancs de manière automatique.

Si les caractéristiques et le prix du LG G4c se confirment, le smartphone constituera un mauvais rapport qualité – prix, à la manière du G3s. LG surfe un peu trop sur le design et le nom de son flagship, ce qui risque de tromper le consommateur, pensant détenir une version light du porte-étendard alors que dans les faits, l’expérience sera totalement différente.