La grosse fuite d’informations du jour, à moins qu’il ne s’agisse de faux documents, concerne carrément les feuilles de route de Huawei et Xiaomi, avec même des détails techniques sur les mobiles qui pourraient être annoncés dans l’année. Attention, pincettes nécessaires.

huawei xiaomi roadmap

À part une même patrie, Huawei et Xiaomi ne partagent à priori pas grand-chose. Mais les deux firmes chinoises partagent aujourd’hui une rumeur, avec l’apparition de feuilles de route supposées des sorties mobiles de l’année.

Ainsi, si on croit la frise chronologique publiée sur Weibo, Xiaomi pourrait proposer son prochain smartphone au mois de juin, à savoir le Mi4s. Certaines caractéristiques techniques du mobile apparaissent d’ailleurs : écran de 5 pouces Full HD, Snapdragon 810, appareil photo de 13 mégapixels, et capteur frontal de 4 mégapixels. Au mois de juillet, ce sont deux nouveaux mobiles que le constructeur pourrait officialiser, avec les Hongmi Note 2 et Hongmi Note 2 Pro, équipés d’écran de 5, 5 pouces HD et Full HD, de SoC Snapdragon 410 et 615, et d’appareils photo de 13 mégapixels. Quant au Mi5, la feuille de route semble indiquer qu’il serait prévu pour le mois de novembre, pourrait arborer un écran 2K et un SoC Snapdragon 820.

Du côté de Huawei, et toujours si l’on se fie à cette feuille de route, l’actualité devrait être très riche. En mai et en juin, la firme chinoise pourrait officialiser les Ascend D8 et Mate 8, deux haut de gamme, presque simultanément. Le premier pourrait embarquer un écran de 5,5 pouces en définition WQHD (1440 × 2560 pixels) et serait fait de métal. Le second posséderait la même définition d’écran mais au format 6 pouces, avec également un processeur Kirin, et un appareil photo dorsal de 16 mégapixels.

Le reste de l’année semble encore plus flou, avec des mobiles Honor en pagaille, et même la mention d’un P9 à l’écran de 5,2 pouces, processeur Kirin et appareil dorsal de 16 mégapixels. On reste très dubitatifs quant à la provenance de ces feuilles de route, qui mêlent deux constructeurs, et laissent apparaître des informations dont on doute assez sérieusement.