Le toujours très bien informé SamMobile a fait parler l’une de ses sources internes à Samsung. Il en ressort de nombreuses informations concernant le Galaxy Note 5 mais aussi un certain Project Zen qui ne serait ni plus ni moins que le successeur du Galaxy Note Edge.

galaxy note 4

On commence par les rumeurs concernant le prochain Galaxy Note, cinquième du nom et dont la sortie est prévue pour la fin de l’année. Selon SamMobile, Samsung ne sait pas encore s’il inclura un écran QHD (2K) ou 4K, toujours sur une dalle Super Amoled. Le Galaxy Note 5 serait pour l’instant encore à l’état de prototype et Samsung serait en train de tester les deux écrans afin de savoir lequel conviendra le mieux à sa phablette. Si l’écran 4K peut s’avérer séduisant au premier abord, il ne faut pas oublier que c’est un composant particulièrement énergivore.

Ce Galaxy Note 5 devrait également embarquer un processeur de type Exynos (et non pas en provenance de Qualcomm comme le laissait entendre les premières rumeurs). Selon SamMobile, c’est un Exynos 7422, de chez Samsung donc, qui sera derrière le Galaxy Note 5. Il s’agirait d’un SoC dit tout en un (ePoP) qui embarquerait à la fois le CPU, le GPU, la RAM, le modem mais aussi l’espace de stockage. De sa supposée puissance, en revanche, on ne sait encore rien.

Dernière information de SamMobile, le successeur du Galaxy Note Edge. Contrairement à ce dernier, qui était une simple déclinaison du Galaxy Note 4, le Project Zen, puisque c’est son nom de code, devrait être un smartphone assez différent du Galaxy Note 5. Non seulement son écran (de 5,4 ou 5,5 pouces Super Amoled) devrait être courbé des deux côtés, comme le Galaxy S6 Edge, mais en plus il embarquerait un processeur en provenance de Qualcomm, un Snapdragon 808, 16 Go de mémoire interne, un stylet et un capteur dorsal de 16 MP. Une fiche technique qui pourrait toutefois être modifiée d’ici sa sortie.

Le Galaxy Note 5 et le Project Zen devraient logiquement être présentés lors du salon de l’IFA, qui se tient traditionnellement au début du mois de septembre à Berlin. On en entendra encore reparler durant tout l’été.