On sait que MediaTek prépare l’Helio X20 (aussi connu sous le nom de MT6797), un SoC intégrant un processeur deca-core. Si l’on en croit le blog STJS, Qualcomm hésiterait à développer le Snapdragon 818, une puce elle-aussi dotée de 10 cœurs pour sa partie processeur.

Snapdragon Qualcomm

Jusqu’à très récemment, Qualcomm n’était pas très friand des processeurs dotés d’une multitude de cœurs. Mais cela a changé avec l’apparition du Snapdragon 810, première puce 64 bits haut de gamme de la marque. En lâchant son architecture personnalisée Krait pour les Cortex-A5x, Qualcomm a été obligé de multiplier les cœurs (8 au total) pour ne pas perdre en performances . Et si l’on en croit les bruits qui courent, le géant de San Diego serait prêt à aller plus loin et proposer un Snapdragon 818 avec un processeur doté de 10 cœurs.

L’objectif serait alors de faire de l’ombre à l’Helio X20 (MT6797) de MediaTek qui se dévoile petit à petit par l’intermédiaire de slides de présentation en fuite. On sait déjà beaucoup de choses sur le SoC du Taïwanais et notamment la présence de 10 cœurs CPU découpés en trois clusters différents (2 x Cortex-A72 @ 2,5 GHz + 4 x Cortex-A53 @ 2 GHz + 4 x Cortex-A53 @ 1,4 GHz). Qualcomm souhaiterait, apparemment, emprunter la même voie avec une configuration légèrement différente. On aurait ainsi 4 x Cortex-A72 @ 2 GHz + 2 x Cortex-A53 @ 1,6 GHz + 4 x Cotex-A53 @ 1,2 GHz. Le processeur serait accompagné d’un Adreno 532 pour la partie GPU, de mémoire LPDDR4 et d’un modem MDM9x55 avec le support de la 4G de catégorie 10. Le tout serait gravé en 20nm, comme chez MediaTek.

La source précise que l’information – officieuse – provient directement de chez Qualcomm. Pour le moment, le SoC est à l’état de brouillon et existe uniquement sur le papier. Il est donc possible que les caractéristiques soient modifiées à l’avenir ou que le SoC soit tout simplement annulé, au profit du futur Snapdragon 820 qui devrait se révéler intéressant en signant l’arrivée des cœurs Kryo. Ce sont les successeurs des Krait, apportant le support du jeu d’instruction ARMv8-A 64 bits.