Il semblerait qu’un Snapdragon 820 soit en train de se balader sur la toile. Il aurait été aperçu sur le benchmark GeekBench avec des scores particulièrement intéressants. Qualcomm pourrait bien proposer un successeur capable de faire oublier le Snapdragon 810.

Snapdragon 810 G Flex 2

L’information est à prendre avec des pincettes puisqu’elle nous vient d’un média chinois relayé par le site (souvent bien informé) My Drivers. Le Snapdragon 820 (MSM8996) aurait été aperçu dans la base de données du célèbre benchmark GeekBench. Problème : la fiche du résultat est depuis introuvable et même nos confrères chinois du site My Drivers n’ont pas réussi à mettre la main dessus. Mais tout n’est pas perdu puisqu’il est possible que Qualcomm ait été très réactif en demandant rapidement la suppression du résultat au sein de la base de données, une pratique courante pour éviter ce genre de fuite.

Si l’on en croit le résultat relayé par les médias chinois, le Snapdragon 820 aurait obtenu 1732 points sur un seul cœur et 4970 points en multi cœurs. Le premier score est excellent, puisqu’un Snapdragon 810 se place sous la barre des 1300 points quand un Exynos 7420 tourne autour de 1500 points. Ce n’est toutefois pas le plus haut score sur GeekBench puisque le Tegra K1 et ses cœurs Denver obtiennent quasiment 2000 points sur un cœur. En multi-core, le Snapdragon 820 se place légèrement sous l’Exynos 7420, sûrement à cause du nombre de cœurs.

Quad-core 64 bits à 3 GHz

Si l’on en croit les rumeurs précédentes, Qualcomm aurait intégré quatre cœurs Kryo cadencés à 3 GHz au sein du Snapdragon 820. Les cœurs Kryo sont entièrement conçus par Qualcomm, en se basant sur l’architecture ARMv8-A 64 bits. C’est sur cette même architecture que sont basés les Cortex-A53 et A57 d’ARM mais avec leurs propres spécificités. Espérons alors que le design des cœurs Kryo choisi par Qualcomm et leur intégration conduisent à des performances largement supérieures au Snapdragon 810 qui connaît de nombreux déboires depuis sa sortie commerciale en début d’année. La gravure en 14nm FinFET du Snapdragon 820 devrait aider à abaisser sa consommation et sa chauffe.

Quant à la disponibilité de la puce, elle commence à être distribuée aux constructeurs et on devrait la voir arriver dans des terminaux commerciaux dès la fin de l’année ou au début de l’année prochaine.