Réseau social, messageries instantanées, édition de photos… Facebook est partout, et cherche actuellement sa place dans l’information des internautes. Sa dernière trouvaille consisterait en une application mobile dédiée à l’envoi de pushs informant l’utilisateur de « breaking news ».

facebook nouveau logo 2015

Facebook et l’information, une histoire à rebondissements. Alors que l’on sait depuis plusieurs mois que le réseau social travaille sur l’hébergement d’articles via des partenariats avec de grands médias, il plancherait également sur une nouvelle application mobile. Et si celle-ci n’abriterait aucun contenu forgé pour elle, elle se chargerait de renvoyer vers des informations « brûlantes ».

On ignore encore le nom que prendrait l’application en question, mais Business Insider, lequel dévoile l’information, indique que son principe s’inspirera (assez vaguement) de Twitter. Il s’agirait en effet d’une application mobile indépendante, au sein de laquelle l’utilisateur pourrait choisir de suivre des comptes ou sujets parmi l’offre proposée par Facebook, afin de recevoir des notifications lorsque des « breaking news », soit des alertes infos, seront disponibles. Ces messages ne dépasseraient pas les 100 caractères – c’est moins qu’un tweet – et renverraient vers l’URL de l’article concerné, directement sur le site du média concerné. De la liste des sites en question, on ne sait encore rien, le projet étant vraisemblablement trop peu avancé.

Si tout cela semble encore en être aux prémices de son développement, on constate que Facebook, par les différents projets qu’il mène de front, cherche à se positionner sur le segment de l’information sérieuse, et surtout à le ravir à Twitter. Et avec une nouvelle application tierce, dont on ne connaît pas les détails du modèle économique – combien les médias paieraient-ils pour intégrer le catalogue de Facebook – Mark Zuckerberg se donne les armes nécessaires pour perdurer, même en cas de déclin de son service phare.