LG travaillerait actuellement sur sa prochaine montre connectée. L’appareil, d’après Phandroid, serait actuellement surnommé Nemo, et miserait sur un écran à l’affichage particulièrement fin.

LG Watch Urbane 9

La LG Watch Urbane présentée au dernier MWC

Quelles seront les prochaines annonces de LG avant la fin de l’année ? Côté smartphones, on s’attend à l’officialisation d’un G4 Pro dans l’univers du premium, et pour compléter un G4 déjà salué pour ses performances. Et quand Samsung tease une prochaine montre connectée baptisée Gear S2, quand on s’attend à voir débarquer une deuxième génération de Moto 360 et de ZenWatch, nul doute que LG est déjà dans les starting-blocks, prêt à dégainer son prochain bracelet.

D’après Phandroid, qui indique avoir reçu de ses sources de nouvelles informations, LG s’est déjà attelé à la tâche sur une montre répondant au doux nom de code Nemo. Si l’on en croit les caractéristiques rapportées par nos confrères, à prendre avec prudence toutefois, il s’agirait d’un appareil misant tout sur un écran à l’affichage nettement plus précis que ses concurrents actuels : au lieu de 320 × 320 pixels, la Nemo serait dotée d’une dalle de 480 × 480 pixels. Un format « carré », du moins pour évoquer sa définition, qui renvoie souvent à des écrans ronds, format adopté depuis la G Watch R et repris par la suite sur la plus récente série Watch Urbane. Si l’on conserve toutefois un écran d’environ 1,3 pouce, la moyenne chez les montres connectées à écran circulaire, on obtient toutefois une définition impressionnante pour ce type de produits, qui autorise notamment de zoomer dans les pages qu’ils affichent.

Mieux vaut en revanche rester prudent quant à cette fuite d’informations, bien que l’on puisse logiquement imaginer qu’une nouvelle montre est bien prévue chez LG. L’amélioration de la définition de l’écran de cette Nemo pointe en effet vers une plus grande consommation d’énergie par la montre, alors même que la plupart des terminaux de cette catégorie peinent à atteindre les deux jours d’utilisation sans charge. Autant dire que l’on n’espère pas vraiment que la marque coréenne mise sur ce cheval pour séduire ni que, comme certaines rumeurs l’évoquent, Google choisisse un tel appareil pour faire office de première montre Nexus.