Il semblerait que Steve Jobs et son équipe ait du souci à se faire car les temps à venir pourraient, selon les Echos, marquer la fin de la révolution iPhone.

En effet, l’échec commercial en terme de volume des ventes est dur à digérer pour les opérateurs européens. Il faut savoir qu’Apple a refusé le business model des opérateurs européens à savoir le principe de téléphone subventionné en échange d’un engagement de 12 à 24 mois, mais a aussi imposé le sien. Les opérateurs voulant signer un contrat d’exclusivité doivent reverser 30% de leurs recettes liées à l’iPhone à Apple mais ce principe n’est bon pour les opérateurs qu’à condition d’avoir de bonnes ventes.

Ainsi un certain nombre de pays se sont retrouvés privés d’iPhone car aucun opérateur ne souhaitait signer un tel contrat d’exclusivité avec la firme de Cupertino. Quant aux autres pays comme l’Allemagne, le Royaume-Uni, c’est la gueule de bois.

Les opérateurs O² et T-Mobile ont donc récemment annoncé des iPhones subventionnés et disponibles pour le consommateur au prix de 99€.

Il semblerait bien qu’Orange soit sur la même perspective puisque l’opérateur historique aurait envoyer ses représentants renégocier le contrat avec Apple en vue de proposer en France aussi des iPhones subventionnés (et sans partage de revenu avec Apple).

Apple redevient donc un fabriquant informatique classique.