Depuis plusieurs mois maintenant, il se murmure que Samsung pourrait développer en interne ses GPU mobiles. Ce projet ne semble toutefois pas parti pour se terminer rapidement.

exynos-8

Samsung conçoit ses propres SoC depuis un moment déjà – les Exynos – et réussit depuis peu à en produire assez pour alimenter la totalité de ses smartphones haut de gamme (dont des variantes dotées de processeurs Qualcomm étaient proposées auparavant dans certains pays). Toutefois, ces puces ne sont pas pensées de A à Z par le géant coréen, à commencer par le GPU, dont l’intégration fait l’objet d’un « accord à long terme » avec ARM et ses Mali-Txxx.

Depuis un moment déjà, les rumeurs évoquent la possibilité que la firme de Séoul compose ses propres puces graphiques. Il se pourrait néanmoins, selon FudZilla, que le projet rencontre certains problèmes et que les délais fixés en interne soient repoussés. Selon le site, nous ne devrions pas voir arriver de GPU marqué du sceau de Samsung avant 2017 dans le meilleur des cas, et même pour cette échéance, le doute subsiste.

En créant sa propre ligne de processeurs graphiques, Samsung entrerait alors en compétition directe avec son partenaire actuel, ARM, mais aussi avec Qualcomm, qui a racheté la marque Adreno à AMD en 2009, et Imagination Technologies qui produit notamment les PowerVR qui équipent les iPhone et iPad depuis plusieurs générations.