D’après l’organisme chinois dédié aux télécoms, Xiaomi prépare actuellement un nouveau modèle de smartphone. Il s’agit d’un Redmi 3S, déclinaison du Redmi 3 embarquant un lecteur d’empreintes digitales. Une fonctionnalité habituellement dédiée, chez Xiaomi, à des smartphones un peu plus onéreux.

xiaomi-redmi-3s

À peine le Redmi 3 de Xiaomi est-il commercialisé – très bonne surprise que nous avons d’ailleurs récemment testée et saluée pour son autonomie – que la marque chinoise songe-t-elle à son successeur. Un appareil apparu dans les colonnes de la TENAA, l’organisme chinois de certification des télécoms, qui montre notamment le design de cet appareil, baptisé Redmi 3S.

Son nom évoque une fiche technique globalement similaire à celle du Redmi 3 et, à y regarder de plus près, on a affaire à un smartphone pratiquement identique. Sous son écran de 5 pouces HD 720p, on devrait retrouver un SoC Snapdragon 616 cadencé à 1,5 GHz et couplé à 2 Go de RAM, mais aussi un appareil photo de 13 mégapixels et, sauf surprise, une batterie de 4100 mAh. Jusqu’ici, rien de nouveau sous le soleil, d’autant qu’il est également question d’une mémoire interne de 16 Go, et d’une épaisseur de 8,5 mm.

En revanche, on  remarque la présence d’un capteur d’empreintes situé au dos de l’appareil. Une fonctionnalité franchement bienvenue, d’autant qu’il est question d’un prix de lancement de 799 yuans, soit un peu moins de 115 euros à la conversion brute. Sachant que l’on peut actuellement trouver le Redmi 3 à moins de 125 euros, sa mouture 3S ne devrait que bien peu en excéder le prix, et rester très abordable. Sa date de présentation ne devrait en tout cas plus tarder. En même temps qu’un service de paiement mobile ?

Test du Xiaomi Redmi 3, le monstre d’autonomie