Après avoir inclu les iPhone jailbreakés dans les comptes de ventes de l’iPhone 1 pour pouvoir prétendre avoir réaliser les objectifs de ventes annoncés (alors qu’en réalité les ventes étaient 30% en deça des objectifs), Apple n’a vraisemblablement pas hésité à gonfler les ventes de l’iPhone 3G.

En effet, tandis qu’Apple clame qu’1 millions de téléphones ont été vendus, Gene Munster, analyste chez Piper Jaffray, déclare qu’ils s’agit en réalité du nombre de téléphones expédiés en boutiques. Le nombre réel des ventes serait plus de deux fois moins élevé, estimé à 425 000 unités.