Même sujet, nouvelles rumeurs !

Très attendu par la communauté, cet androphone aux couleurs de Google verra bien le jour, mais sous quelle forme finale ?

Il y a tout juste quelques jours, nous avons eu droit à la fuite d’un téléphone made in Google, le Samsung i9020 pour être plus exact, et il s’avère que ce dernier en était bien un.

google-nexus-s-i9020-prototype

(image d’illustration non définitive)

Oui, le Samsung i9020 était un téléphone de Google, mais, pour être plus précis, une versions d’essai.

Souvenez-vous, le 7 septembre dernier, nous avions publié un article dans lequel nous parlions plus précisément de la nouvelle architecture Orion double-coeur à 1 GHz de Samsung. Information qui s’est avérée exacte, puisqu’il y a 3 jours nous découvrions déjà Orion cette architecture double-coeur sous Android 2.2 dans un nouvel article, accompagné de deux vidéos en action.

L’avantage pour Google de choisir cette solution ?

On a déjà pu avoir un début de confirmation quant aux performances de la vitesse d’exécution des pages web sur une architecture double-coeur sur la plateforme Android.

On sait aussi que le smartbook Toshiba AC100 a, pour son prix, une très bonne optimisation d’Android. Les utilisateurs en seraient même assez satisfaits. Contrairement à la tablette de Toshiba, la Folio 100 qui avec son interface propriétaire freinerait l’expérience utilisateur.

Ce n’est pas la même marque, mais tout ça pour dire que Android supporte bien le double-coeur.

Cette nouvelle architecture baptisée Orion est basée sur un ARM Cortex-A9 double-coeur cadencé @ 1 GHz, et pourrait intégrer une puce graphique de nouvelle génération, la PowerVR SGX 545.

Soit une puce avec une génération d’avance sur l’actuelle présente dans le Samsung Galaxy.

Ce processeur est gravé en 45 nm et possède 1 Mo de mémoire cache externe. Il a la capacité de prendre en charge l’encodage et le décodage de vidéo au format 1080p @ 30 fps (images par seconde).

Il s’agirait donc du premier androphone proposant une architecture double-coeur cadencé @ 1 GHz. Une nouvelle assurance pour Google de pouvoir continuer tranquillement le développement de son système d’exploitation sur une base fiable, en parallèle au Google Nexus One.

Ou encore du Tegra 2 ? Ce qui reste moins sûr, mais souvenez-vous que Samsung avait aussi commandé des puces à NVidia.

Il faut tout de même le souligner, un téléphone suivi par Google n’est à l’origine pas destiné à la vente en grande distribution, mais bien au développement d’un système d’exploitation mobile.

La donne semble changer avec Samsung : on aurait alors d’un coté la base du développement pour Android, et d’un autre côté un nouveau téléphone de Samsung, qui surferait sur la vague populaire et la continuité du Galaxy S. Qui a dit téléphone parfait ?!

Pour en revenir aux photographies d’Engadget, et comme je l’ai écrit plus haut, il s’agissait bien d’un téléphone de Google : le Samsung i9020 (version d’essai / prototype).

Un blogueur Russe, « Eldar Murtazin » annonce dans un tweet que la version ciblée de ce smartphone aura pour numéro i9100 (Galaxy 2) et qu’il gère le double-coeur.

Il ajoute même avoir été emballé par l’appareil qui aurait une qualité d’écran (presque) retina et bien supérieure au Galaxy S (Est-ce le Super Amoled 2 ?), pour un smartphone qui sera lancé début 2011.

S’agit-il du Super Amoled 2 auquel on pense ? Bien qu’on ne connaisse pas la taille d’écran du Nexus S pour l’instant.

Cela nous laisse confus, puisque le mois de Mars 2011 rime aussi avec « Galaxy S 2 », mais pas « Galaxy 2 ». Et, d’après nos sources, le Samsung Galaxy S2 (Elite/Naine) n’aura pas une architecture double-coeur, mais simple coeur. Ou alors les deux auront au final une architecture double-coeur ?

Qu’en est-il de la diffusion de Gingerbread ?

On peut donc penser que la diffusion d’Android 2.3 se fera en même temps que l’annonce du Google Nexus S, lors des fêtes de fin d’année.

Il est étonnant que Google lance un smartphone sans même avoir pris la peine d’annoncer la nouvelle version. Ce qui escamotera la rumeur annonçant un Google Nexus S demain chez Best Buy, qui arrivera sans doute un peu plus tard.

A moins que cette journée prenne une toute autre tournure, lors du Web 2.0 qui se tiendra aujourd’hui à San Francisco. Rappelons-le, Eric Schmidt (PDG de Google) sera sur place, et pourrait peut-être faire une annonce sur Gingerbread.

A suivre donc …

Merci à AndroidandMe pour les quelques précisions apportées.