Les spécifications du Samsung Galaxy S2 que nous vous annoncions il y a plusieurs mois se confirment de jour en jour.

GS2.jpg

A la mi-novembre, Engadget avait publié une extrait d’un catalogue de chez Samsung. Le téléphone était « photoshopé » : nous avions alors cru qu’il était un fake. Finalement, une source anonyme nous avait bien confirmé le Galaxy S2, sous le nom de code Naine/Elite (maintenant Seine). En réalité l’Elite n’était pas terminé (environ 85%) ce qui expliquait les trucages sur la brochure de Samsung. Aujourd’hui un site coréen a réussi à obtenir de nouvelles informations permettant ainsi de valider et corriger ce que nous vous avions dit auparavant.

Contrairement à ses caractéristiques initiales, ce ne sera pas un processeur simple-coeur, mais un double-coeur Orion (2x ARM Cortex A9) cadencé à 1Ghz ou 1.2Ghz, similaire à un nVidia Tegra 2, qui sera utilisé. Un appareil photo pourra réaliser des clichés de 8 mégapixels et même des vidéos en FullHD (1080p) ! La puce graphique n’est pas précisée, mais Samsung indique des performances 5 fois plus élevées que l’architecture Hummingbird. Nos spéculations pourraient indiquer une puce PowerVR SGX543. Il disposerait d’1Go de RAM, en s’appuyant sur Android 2.3 (Gingerbread).

L’écran fera 4,3 pouces (contre 4,52 initialement) pour une résolution 800 x 480 (contre 1024×600) avec le nouveau Super AMOLED Plus/2. L’ensemble sera intégré dans seulement 9mm d’épaisseur. A titre de comparaison, l’Apple iPhone 4 mesure 9,3mm. Suivant le chemin du Nexus S, Samsung intégrera une puce NFC (certainement celle du constructeur). Le constructeur coréen ajoutera même un « Personal Cloud Computing », mais difficile de savoir exactement ce qui sera proposé. On pourrait penser au stockage des données un peu à la HTCSense.com.

Des caractéristiques ne sont pas confirmées mais semblent plus que probables : Wi-Fi b/g/n, Bluetooth 3.0, GPS et A-GPS, port micro-SD (jusqu’à 32 Go) et batterie de 1400 ou 1430 mAh (pas encore sûr).

En France, le téléphone sera disponible fin mars chez SFR dans un premier temps. Orange et Bouygues Telecom suivront ensuite.

A la vue de ces différents éléments, on voit que Samsung veut s’aligner sur les téléphones de ses concurrents annoncés au CES. Le 1er février, un nouveau teaser sera lancé pour nous faire patienter jusqu’au MWC. Connaissant le succès du premier Galaxy S, nous ferons notre maximum pour glaner toutes les informations lors de l’événement de Barcelone.

Source : GSM Arena