Ses détracteurs l’accusent de tous les maux, pourtant Free Mobile n’a pas seulement baissé les prix dans la téléphonie mobile. Free a également fait exploser les chiffres de l’ARCEP, cet organisme français qui régule les télécommunications.

En effet, sur le second trimestre 2012, il s’est échangé +11% de minutes – un taux jamais atteint en 5 ans – pour atteindre 29,7 milliards de minutes. Cela fait en moyenne, 5 minutes de plus par mois et par personne. Côté SMS, c’est encore un record : 242 SMS en moyenne par client et par mois (près de 2500 SMS pour les jeunes) soit 45,7 milliards de SMS échangés par mois. Le nombre de clients a également augmenté de +6,8% pour arriver à 70,4 millions, soit 108% de la population française. 

Ce gain de nouveaux clients associé à une baisse de prix a finalement amené le marché à atteindre 4,5 milliards d’euros, soit -5,9% au deuxième trimestre. Dans un précédent article, nous vous avions expliqué que l’ARPU des opérateurs était globalement en baisse.

Côté distributeur, nous pensions que les choses allaient mieux. Oui, depuis que Free Mobile est arrivé, le marché a évolué, il se vend désormais de plus en plus de mobiles sans subvention opérateur. En effet certains consommateurs préfèrent comparer les prix et acquérir un téléphone directement auprès d’un distributeur à prix « nu ». Pourtant, The Phone House envisagerait la fermeture de 79 magasins et la suppression de 246 postes, selon une source syndicale. Cela représente environ 30% de l’activité de TPH, avec 265 magasins et 1300 salariés, l’enseigne dédiée à la téléphonie mobile est leader du secteur. Le plan de re-organisation n’a pas encore été annoncé officiellement, néanmoins celui ci pourrait faire « grand bruit » s’il s’avérait vrai.

Enfin, les utilisateurs Sosh seront heureux d’apprendre que l’opérateur « low-cost » d’Orange vient de sortir une application. Vous pourrez retrouver toutes les options du site web, sur une application Android (et iPhone). Chouette ! Non ?