Mise à jour : Nous venons d’apprendre que c’était un « faux message ». Néanmoins, l’initiative est intéressante.

Après avoir été taclé par SFR, le nouvel opérateur Free Mobile a décidé de répondre, tout simplement. Avec une « forme » similaire, Free dénonce les anciennes pratiques des opérateurs historiques : « marges excessives », « entente cordiale », etc.

Bref, une réponse épicée.