Virgin Mobile présente aujourd’hui une nouvelle offre destinée à confirmer sa (visiblement) bonne santé financière. Tandis que ses concurrents misent sur des solutions de paiement en plusieurs versements, Virgin propose désormais une subvention de smartphone sur un forfait sans engagement. A regarder de près…

Virgin Mobile

Le MVNO Virgin Mobile tient à rassurer : tout va bien pour lui, selon les derniers chiffres qu’il communique, puisqu’il assure bénéficier d’une croissance en termes de chiffre d’affaires de l’ordre de 8 %, de même qu’en termes de parc d’abonnés, en croissance de 1%.

Moins de clients, plus de bénéfices

Un chiffre d’affaires pour l’année fiscale 2012-2013 en hausse de 8 % à 560 millions d’euros certes, mais pas tout à fait une hausse des clients réelle. Si le nombre d’abonnés Virgin Mobile a cru de 1 % pour représenter 79 % de son parc de clients, au détriment donc des offres prépayées, le MVNO recense actuellement 1,7 millions de clients, quand il fêtait à l’été 2011 le passage du cap des deux millions de clients. En 2012, après l’entrée sur le marché du nouvel opérateur Free Mobile, Virgin avait accusé une baisse à 1,8 millions de clients. Avec moins de clients, Virgin Mobile assure un chiffre d’affaires en hausse chaque année, témoignant d’un revenu moyen par client (ARPU) en hausse.

De nouvelles offres « offensives »

Passant à l’attaque pour éventuellement retrouver son parc d’abonnés d’il y a deux ans, Virgin Mobile annonce aujourd’hui deux nouveautés parmi ses offres. On commencera par un système de facilité de paiement pour des smartphones avec ses offres sans engagement, disponible dès aujourd’hui. A y regarder de plus près, l’option en question est facturée 4 euros par mois pendant un maximum de 24 mois, représentant un total de 96 € à déduire du prix d’achat du téléphone. Le client, qui devra être abonné à une formule (tous les IDOL S, les V.I.P, correspondant aux anciennes offres professionnelles, Very SIM 2h et Very SIM 4h), paie à l’achat le prix du téléphone moins les 96 € qu’il échelonnera sur 24 mois, et s’il résilie son contrat, devra verser d’un coup les mensualités restantes à l’opérateur. L’acheteur est propriétaire de son smartphone dès le premier jour. On remarquera ici que l’offre trouve tout son sens dans le cas de smartphones à petit prix, dont par exemple le Samsung Galaxy Y, le Sony Xperia E ou le Samsung Chat 335, tous trois gratuits à l’achat. Pour un Sony Xperia Z, comptez 399,99 € à verser, puis 4 € par mois ! L’alternative reste toutefois intéressante pour les clients de smartphones d’entrée de gamme qui ne seraient pas convaincus par les solutions de paiement des concurrents (3 fois sans frais chez B&You, 4 fois sans frais chez Free ou crédit payant sur une plus longue durée, 4 fois sans frais chez SFR, et de 4 à 24 mois sans frais chez Sosh)… Reste à savoir quelle marge, si marge il y a, Virgin Mobile prélève sur le montant du smartphone.

Virgin Mobile

Deuxième nouveauté chez l’opérateur, une offre « Family & Co » destinée à fédérer de nouveaux clients autour des abonnés de la marque. Le principe est simple : un abonné  à une formule Idol S (appels, SMS/MMS illimités, 3 Go de data) à 19,99 € peut désormais souscrire à deux autres abonnements identiques pour les membres de son foyer. Les forfaits supplémentaires seront alors facturés 10 € chacun (offre disponible dès aujourd’hui).

Pour finir sur ce bilan, Virgin Mobile communique sur ses intentions de ne pas se laisser distancer sur le domaine de la 4G, là où les offres sans engagement bénéficient du soutien de leur opérateur de référence :  « Jusqu’à la fin de l’année 2013, Virgin Mobile poursuivra les investissements dans son cœur de réseau pour le rendre compatible 4G et ainsi proposer des offres attractives dès lors que la couverture sera suffisante pour assurer un service au grand public« , assure-t-il officiellement. Patience jusqu’à 2014 pour les mobinautes concernés.