D’après une information exclusive de l’Expansion.frOrange et SFR risquent d’avoir à débourser plus de 1,4 milliard d’euros suite à un dépôt de plainte de quatre groupes de téléphonie mobile français. Les deux opérateurs sont accusés d’avoir eu recours à des pratiques anti-concurrentielles entre 2005 et 2008.

ber-jpg-925958-jpg_704775

Orange et SFR sont accusés d’avoir bafoué le droit de la concurrence. En effet, Bouygues Telecom, Virgin Mobile et NRJ mobile, notamment, viennent d’attaquer leurs deux concurrents pour pratiques anti-concurrentielles et demanderaient plus de 1,4 milliard d’euros de dédommagement.

Les faits reprochés à Orange et SFR datent de quelques années. Entre 2005 et 2008, les opérateurs ont lancé des forfaits offrant un service d’appel illimité mais seulement vers les utilisateurs du même réseau. Pour ces deux opérateurs déjà leaders, une telle pratique leur a conféré un avantage trop important et donc anticoncurrentiel. C’est en tout cas ce qu’avait jugé l’Autorité de la Concurrence en fin 2012, qui s’était déjà emparée du dossier, avant que les deux opérateurs décident de faire appel de sa décision. Nous verrons si le tribunal de commerce de Paris s’aligne sur la décision de l’organisation.

(crédit photo : © Bertrand Bechard / Maxppp)