Ericsson vient de présenter un nouveau Femto (femtocell). Cette micro antenne-relais permet d’améliorer la couverture radio pour un usage professionnel ou résidentiel. L’équipementier suédois a conçu Radio Dot, un boitier qui pèse 300 grammes.

Radio_Dot_System

Le Radio Dot est le résultat de deux années de recherche et développement ; il intègre 14 brevets. Il introduit un élément d’antenne révolutionnaire, ou « Dot », qui offre un accès haut débit mobile aux utilisateurs. Ce boitier est tout simplement connecté à des câbles LAN Internet standard (catégorie 5/6/7). On retrouve à l’intérieur des unités radio qui pointent vers une station de base. Cela permet d’améliorer la couverture 3G (UMTS) chez soi ou au sein de son entreprise.

Ce dernier sera disponible en fin d’année 2014. Les opérateurs français proposent déjà des solutions femtocell : SFR, Orange, Bouygues Telecom ou encore Free Mobile. Ces femtocell ont déjà eu un impact non négligeable sur l’amélioration de la couverture réseau, que cela soit en régions ou en agglomérations.

Pour ceux qui se poseraient la question, les ondes dégagées présenteraient un risque limité puisque plus faibles que celle d’un Wi-Fi traditionnel. A titre de comparaison, la puissance émise est équivalente à celle de deux smartphones, soit une exposition aux ondes toujours inférieure à la limite réglementaire de 2W/kg. Aujourd’hui, la grande majorité des boitiers sont fournis par Alcatel-Lucent.