Le Pôle Emploi vient de communiquer officiellement sur une « grave défaillance« . Cette défaillance aurait été causée par l’opérateur SFR. Pour rappel, le Pôle Emploi avait annoncé une baisse du chômage au mois d’août dernier. 

Pole Emploi

Le communiqué de presse de Pôle Emploi annonce la couleur : « On peut estimer que l’impact à la baisse de ce dysfonctionnement sur le nombre d’inscrits en catégories ABC est compris dans une fourchette de 32 000 à 41 000, dont 21 000 à 28 000 en catégorie A. Ainsi, en l’absence de ce dysfonctionnement, on peut estimer que le nombre de demandeurs d’emploi en catégories ABC aurait connu en août 2013 une diminution comprise entre 22 000 et 31 000 (soit entre -0,4 % et -0,6 %) ; pour la catégorie A, la diminution aurait été comprise entre 22 000 et 29 000 (soit entre -0,7 % et -0,9 %)« .

D’où vient l’erreur ? Chaque demandeur d’emploi est relancé cinq jours avant l’actualisation de situation. Malheureusement, une partie des messages de relance (SMS et messages vocaux) aux demandeurs d’emploi lors de la campagne d’actualisation du mois d’août n’a pas été acheminée correctement. Le Pôle Emploi n’a donc pas eu toutes les informations nécessaires pour estimer la variation du nombre de demandeurs d’emploi.