Free Mobile voudrait reprendre pour la 4G, la formule utilisée lors du lancement de ses forfaits 3G, à savoir diviser les prix par deux. C’est Xavier Niel, vice-président du trublion des télécoms, qui le déclare au micro de France 2.

Xavier Niel

Xavier Niel ne mache pas ses mots. Le vice-président d’Iliad, maison mère de Free Mobile, a déclaré sur France 2 que les trois autres opérateurs du marché français avaient ouvert trop rapidement leur réseau 4G pour « pouvoir augmenter leurs prix. »

Free Mobile, qui est arrivé sur le marché en janvier 2012 avec pour but de casser les prix des forfaits 3G, a visiblement l’intention de reprendre la même formule. Le quatrième opérateur est actuellement en train de travailler sur le déploiement de sa 4G en prenant du recul sur ce que fait la concurrence. « On les laisse monter leurs prix tranquillement pour arriver et rediviser par deux les prix du marché », a ajouté Xavier Niel. Une bonne nouvelle pour les Français qui n’arrivent toujours pas à franchir le pas, considérant que les prix de la 4G sont trop chers.

Mais pour l’heure, il est encore tôt pour parler d’un éventuel lancement de la 4G chez Free. Le réseau ne dispose actuellement que de 14 antennes 4G en service tandis que Bouygues Telecom en est à plus de 4600, Orange à plus de 3400 et SFR à plus de 700 antennes. Free a toutefois obtenu l’accord de l’Agence nationale des fréquences pour la construction de 1336 antennes supplémentaires. Après ces déclarations provocatrices, le moins que l’on puisse dire au sujet de la concurrence c’est que la panique ne va pas tarder à se manifester.