Le Full MVNO Virgin Mobile s’appuie désormais sur les antennes de deux opérateurs pour assurer une couverture 4G à ses abonnés, comme il le fait déjà pour ses offres 2G/3G. Désormais, il faudra compter sur les réseaux 4G de Bouygues Telecom et de SFR.

Virgin Mobile

La valse des accords se poursuit aujourd’hui, puisque Virgin Mobile, qui annonçait il y a quelques semaines le lancement de ses offres 4G en partenariat avec Bouygues Telecom pour une 4G effective au printemps 2014, indique qu’il faudra compter à l’avenir sur un deuxième opérateur auprès du Full MVNO. SFR, puisqu’il s’agit de l’heureux élu, est déjà partenaire d’OMEA Telecom (la maison mère de Virgin) dans le cadre de ses offres 2G/3G, au côté d’Orange et de Bouygues Telecom. Le premier opérateur hexagonal s’est toutefois vu préférer Bouygues en matière de 4G, le troisième acteur français affichant à ce jour 63 % de la population couverte dans le pays, tandis qu’il flirte quant à lui avec les 60 %. Le directeur général de Virgin Mobile, Pascal Rialland, commente ainsi : « La signature de ce deuxième accord 4G avec SFR est une excellente nouvelle pour Virgin Mobile mais également – et avant tout – pour nos clients qui pourront bénéficier ainsi des communications en très haut débit sur un large territoire à travers des offres très compétitives. »

Alors qu’Orange a conclu un accord avec EI Telecom, qui englobe NRJ Mobile, CIC Mobile ou Crédit Mutuel Mobile, pour le lancement de la 4G chez les marques du groupe, SFR s’est montré plus discret avec un accord qui devrait être signé avec le câblo-opérateur Numericable, lequel prévoit lui aussi de se lancer dans la course à la 4G. C’est ici son deuxième accord, qui devrait lui permettre d’apporter un coup de pouce au déploiement de son réseau. Notons-le, l’accord de l’ANFR (Agence Nationale des Fréquences) porte sur 1904 supports 4G autorisés chez SFR, dont 1013 sont actuellement actifs, tandis que la plus de 700 d’entre elles s’appuient sur la bande de fréquence de 800 MHz à la meilleure propriété de propagation, quand Bouygues Telecom dispose de plus d’antennes (5392 actives au 1er décembre, pour 6542 antennes autorisées), mais majoritairement basées sur la bande des 1800 MHz. Virgin Mobile, souvent critiqué pour la qualité de son réseau, pourra donc exploiter les propriétés des deux réseaux afin de proposer une qualité de 4G satisfaisante à ses abonnés.

4G SFR

Depuis le 13 novembre, Virgin Mobile fait appel à la patience de ses abonnés puisque sa nouvelle offre « 4G », pour l’heure, n’inclut en réalité pour le moment que du réseau H+, avant l’inclusion effective de la 4G à son abonnement au printemps 2014. Pour 19,99 euros et sans engagement, ses clients peuvent ainsi compter sur 5 Go de data, des appels et des SMS/MMS illimités.

Notre dossier sur la 4G actuellement déployée en France