Le feuilleton SFR/Numericable a atteint un nouveau pallier durant le weekend. Le câblo-opérateur et le Carré Rouge seraient arrivés ce weekend à un accord de principe destiné à aboutir, dans les prochaines semaines, à un rachat pur et simple de SFR.

652302_0203334943513_web_tete

Les intentions de Numericable envers SFR sont claire. Depuis plusieurs mois, la rumeur enfle autour du rachat du second par le premier, sous la houlette de Patrick Drahi. Numericable, via le holding Altice, pourrait conclure un accord avec Vivendi, représenté notamment par Jean-René Fourtou. Selon Les Echos, le weekend a été riche en négociations entre les deux parties, qui se dirigeraient vers un accord finalisable dans les prochaines semaines.

Si acquisition il y a, elle prendrait plutôt la forme d’une fusion. De fait, désormais coté en Bourse, Numericable pourrait acquérir 50 % de SFR pour la création d’un ensemble SFR-Numericable, tandis que Vivendi conserverait 32 % des parts de l’opérateur hexagonal. Lequel est désormais valorisé à hauteur de 15 milliards d’euros, mais avec quelques milliards de dettes à la clé. Altice, la maison-mère de Numericable, enregistre quant à elle 6,5 milliards de dettes.

Un tel rachat, s’il met de fait un terme à l’introduction en bourse de SFR, offrira à Numericable, en théorie très présent en tant que fournisseur d’accès Internet mais comptant environ deux millions d’abonnés, le parc d’abonnés SFR tout en lui épargnant quelques frais de fonctionnement. Reste la question du fonctionnement de l’éventuel opérateur mobile SFR-Numericable, et des offres qui leur seraient associées, d’autant plus que le Carré Rouge vient d’annoncer un accord de mutualisation partielle de ses réseaux avec son confrère et concurrent Bouygues Telecom.