Curieuse transaction que celle que vient de réaliser le PDG de Free. Xavier Niel vient en effet de racheter via sa holding personnelle l’unique opérateur monégasque : Monaco Telecom.

logo-Monaco-Telecom

Xavier Niel vient donc de s’offir Monaco Telecom pour la rondelette somme de 321,8 millions d’euros. La transaction s’est effectuée entre la holding personnelle de Xavier Niel, NJJ Capital, et l’opérateur monégasque. Illiad, la société-mère de Free, ne semble donc pas directement concernée par l’opération. M. Niel a racheté très précisément 55% du capital de Monaco Telecom au groupe britannique Cable & Wireless Communications qui détenait l’opérateur depuis 2004. A cette époque Cable & Wireless Communications avait racheté cette même part de capital pour 162 millions d’euros à Vivendi. Les 45% restants du capital appartiennent à la Principauté de Monaco qui a d’ailleurs donné son accord pour ce rachat.

Monaco Telecom détient un quasi monopole des communications dans la Principauté. La société emploie un peu moins de 300 personnes et affiche une très bonne santé financière. Elle a réalisé un chiffre d’affaire de 194 millions d’euros l’année dernière pour un résultat net de 32 millions d’euros. Il faut dire qu’avec 31 000 clients mobiles, 34 000 clients sur le fixe et 16 000 clients sur les connexions internet, alors que Monaco ne possède que 37 000 habitants, l’opérateur possède une véritable main-mise sur le territoire.

Cette opération permettra également à Free Mobile d’établir enfin des accords de roaming avec Monaco, jusque là inexistants.