Chaque salarié de chez SFR va percevoir la coquette somme de 2000 euros pour « fêter » la fusion avec Numericable. Une somme négociée par les syndicats, et qui rassurera un peu les employés du groupe.

SFR numericable

On peut dire que les syndicats de chez SFR ont de bonnes idées. En effet, ils ont réussi à négocier une « prime de fusion » pour les plus de 9000 employés du groupe. Cette prime s’élèvera à 2000 euros brut, comme ils le réclamaient. Jean-Yves Charlier, PDG de SFR, avait milité au coté de ses employés pour obtenir ce don du groupe Vivendi, et leur a donc annoncé la bonne nouvelle par le biais d’une vidéo diffusée mardi 13 mai. Celui-ci a expliqué que la somme serait versée sous la forme « d’un supplément d’intéressement et de participation » et qui « sera attribuée à chaque collaborateur avant fin juin ».

Une bonne nouvelle qui n’est finalement que logique puisque cette demande était en corrélation avec la vente de SFR à Numericable, lors de laquelle il avait été demandé que les employés puissent aussi bénéficier du fruit de la vente. Pour rappel, le groupe Vivendi a récolté 13,5 milliards d’euros en cash pour la vente de SFR, ainsi qu’une participation de 20 % dans le capital du nouvel ensemble qui sera donc détenu majoritairement par le groupe Altice (maison mère de Numericable).

Néanmoins, si cette prime est une bonne nouvelle, les salariés devront patienter quelques mois pour la toucher. Tout d’abord, l’autorité de la concurrence étudie actuellement la fusion et le processus ne devrait être bouclé que d’ici fin 2014 ou début 2015. Du coup, tant que la vente n’est pas entérinée, les employés ne devraient pas pouvoir « sortir » cet argent. D’autre part, comme il s’agit d’une prime d’intéressement, elle est soumise à une autre condition : les 2000 euros sont imposables à moins qu’ils ne restent 5 ans sur le compte ouvert par l’employeur. Après cette durée seulement, ils deviendraient net d’impôts.

Lire aussi : tout savoir sur le rachat de SFR.