Maxime Lombardini, Directeur Général d’Illiad, a annoncé devant le Sénat que Free Mobile couvrait désormais 65% de la population en 3G et indique que le taux de couverture atteindra 75% en janvier 2015.

Free Mobile

Le DG d’Illiad était invité devant le Sénat le 21 mai dernier à venir s’exprimer sur les perspectives économiques des opérateurs télécoms. Sa présentation devant la commission des affaires économiques du Sénat a permis de connaître le taux de couverture de Free Mobile pour le réseau 3G. Le trublion de la téléphonie mobile couvre ainsi 65% de la population avec ses antennes. Free Mobile n’aura pas mis longtemps à obtenir ce taux de couverture : un peu moins de deux ans et demi. En janvier 2013, Free Mobile couvrait déjà 50% de la population avec son réseau de 3ème génération et 60% au 31 décembre dernier. Maxime Lombardini a également rassuré le Sénat en indiquant que l’opérateur couvrira 75% de la population en 3G en janvier 2015 comme imposé par l’ARCEP.

Cap sur les 50% de population en 4G

Pour rappel, sur la 4G, Free s’est engagé à couvrir 50% de la population dès cette année. Orange et Bouygues Telecom dépassent déjà les 60% de taux de couverture. Free Mobile avec ses quelque 2000 antennes devra accélérer la cadence pour rattraper ses concurrents et se mettre en conformité avec ses obligations imposées par l’ARCEP. Enfin, Maxime Lombardini a indiqué que l’opérateur disposait de 9 millions d’abonnés, et que le taux d’investissement de l’entreprise était de 25%, un chiffre supérieur à la moyenne du secteur, ce qui n’est pas étonnant vu son obligation à déployer de nouvelles antennes.