Annoncée par les opérateurs depuis le début de l’année, c’est finalement Bouygues Telecom qui dégaine le premier le lancement de la 4G+ (en fait, la 4G LTE-A) en France. Celle-ci est lancée dans 7 villes aujourd’hui, mais « les 16 plus grandes villes de France » seront couvertes dès la rentrée.

logo-4G+ bouygues telecom

Bouygues Telecom est très fier d’annoncer qu’il est le premier à lancer commercialement la 4G+ dans certaines villes françaises dès aujourd’hui. Les 7 premières villes à bénéficier de cette 4G LTE-A sont Lyon, Bordeaux, Grenoble, Vanves, Issy-les-Moulineaux, Malakoff et Rosny-sous-Bois (une carte interactive est disponible à cette adresse pour bien repérer les sites) et « les 16 plus grandes villes de France » seront couvertes dès la rentrée prochaine. Pour les quelques intéressés, Bouygues Telecom précise que cette 4G+ est disponible sans surcoût. A condition bien entendu d’avoir le matériel adéquat pour la capter…

Rappelons d’abord le principe de la 4G+, une dénomination marketing pour parler de la 4G LTE-A, comme notre bon Luc-Aurélien nous le rappelait il y a quelques semaines dans son excellent dossier sur le sujet. La 4G LTE-A propose, pour faire simple, d’utiliser non pas une mais deux bandes de fréquences 4G. En théorie, il est possible de doubler le débit de sa connexion par rapport à une offre 4G classique. Pour son offre, Bouygues Telecom affirme qu’il est en mesure d’offrir un débit pouvant aller jusqu’à plus de 220Mbit/s.

Infographie 4Gplus_17062014

Si cette 4G+ est très intéressante sur le papier, elle n’est pas encore accessible à monsieur tout le monde. Aujourd’hui, aucun smartphone vendu dans le commerce n’est encore disponible avec la 4G LTE-A. Pour pallier ce problème, voici ce que propose Bouygues Telecom : « Dès le 1er juillet, les clients de Bouygues Telecom Entreprises pourront s’équiper du premier terminal compatible 4G+, la box 4G+ de Huawei. Pour ses clients grand public, Bouygues Telecom proposera dès juillet le hotspot Bbox Nomad 4G+ puis, à la rentrée les premiers smartphones compatibles 4G+. » Autrement dit, à moins d’être un professionnel, cette 4G+ ne sera pas accessible au grand public avant la rentrée prochaine avec une gamme de téléphones dédiée. Les premières rumeurs parlaient de smartphones signés par HTC, LG et Samsung.

Dernier point abordé par le communiqué de presse de Bouygues Telecom, l’opérateur va augmenter la bande de fréquences 4G utilisée sur les sites en 1800 MHz en passant de 10 MHz à 15 MHz. Les villes concernées par cette amélioration sont Avignon,  Clermont-Ferrand, Dijon, Toulon, Nîmes, Rennes, Grenoble, Chartres, St Etienne, Rouen,  Perpignan, Lyon et Bordeaux et 1600 communes supplémentaires bénéficieront de cette augmentation de la bande fréquence dès cet été.

Bouygues Telecom n’est évidemment pas seul à plancher sur la 4G+, puisque les autres opérateurs sont également sur les rangs, dont notamment Orange à qui nous avons consacré un dossier. Nous reviendrons également sur la stratégie des autres opérateurs lors de prochains dossiers.