La 4G+ (ou LTE-Advanced) arrive à grands pas en Europe et notamment en France. Bouygues Telecom vient en effet de lancer ses offres 4G+ pour bénéficier d’un débit de 220 Mbps dans certaines conditions contre 115 Mbps actuellement. Malheureusement, aucun smartphone n’est actuellement compatible avec ces débits. Quels seront alors ceux compatibles à l’avenir, quand arriveront-ils et surtout, qu’est-ce qui les différencie de ceux vendus actuellement ?

LTE 4 Advanced

Ce matin, Bouygues Telecom a annoncé avoir commercialisé son offre 4G+ dans 7 villes françaises et que les 16 plus grandes villes de France allaient être couvertes à la rentrée. Orange prépare lui aussi son arrivée sur la 4G LTE-Advanced et SFR devrait suivre. Petit problème : actuellement, aucun appareil vendu n’est compatible avec les méthodes utilisées par la 4G+ pour augmenter les débits, à savoir l’agrégation de porteuses, c’est-à-dire l’utilisation simultanée de plusieurs bandes de fréquence comme nous l’avait expliqué Luc-Aurélien dans son dossier consacré à la 4G+.

Bouygues Telecom indique toutefois que le 1er juillet prochain, l’opérateur vendra aux professionnels et particuliers deux routeurs 4G+ : la box 4G+ de Huawei pour les premiers et le Hotspot 4G+ Bbox Nomad de Huawei pour les seconds. Celui-ci devrait être vendu 139,90 euros avec un forfait contre 259,90 euros nu. Et les smartphones dans tout ça ?

Hotspot-4G-2B-Bbox-Nomad-E5786

Le hotspot 4G+ de Bouygues Telecom

Les smartphones ne connaissent pas (encore) la 4G+

Pour le moment, aucun terminal mobile (smartphone ou tablette) n’est compatible avec la 4G+. La raison est simple : les constructeurs n’ont pas intégré de modems compatibles dans leurs terminaux puisqu’aucun fabricant de modems n’en propose encore. Ils se sont sûrement laissés prendre de court par les opérateurs français, en pleine guerre des services dans laquelle posséder le meilleur réseau et les meilleurs débits est important. Actuellement, aucun constructeur de smartphones n’a communiqué officiellement sur le support prochain de la 4G+. Mais heureusement, les fabricants de processeurs et les rumeurs nous permettent d’en savoir un peu plus.

Les modems qui supportent les 300 Mbps

Avant d’entrer dans les détails, signalons que pour être compatible avec les réseaux 4G+ (LTE-Advanced), le modem intégré dans les smartphones doit être de catégorie 6, c’est-à-dire permettre des débits maximum théoriques de 300 Mbps en téléchargement grâce à l’agrégation des porteuses. Pour le moment, seuls Qualcomm et Intel ont annoncé des modems qui seront de catégorie 6.

Le Gobi MDM9x35 de Qualcomm supportera donc bien la 4G+ alors que chez Intel, ce sera le XMM 7260 qui prendra en charge l’évolution des réseaux 4G. Pour le moment, les autres fabricants de modems n’ont pas fait part de leur intention de supporter la 4G LTE-Advanced mais nul doute que les annonces devraient bientôt tomber.

XMM 7260 Intel

Les SoC et smartphones qui bénéficieront de la 4G+

Chez Qualcomm, on sait déjà que le Gobi MDM9x35 se retrouvera dans le Snapdragon 805, le successeur du 801. La firme américaine avait d’ailleurs réalisé une démonstration du 805 dans un Galaxy Note 3 lors du MWC 2014. Chez Intel, certaines versions des Atom Moorefield Z3560 et Z3580 intégreront le modem XMM 7260. Pour le moment, seul Asus a annoncé des produits intégrant les puces Moorefield d’Intel : les FonePad et MemoPad. Malheureusement, la firme taiwanaise n’a pas indiqué la version du modem utilisée et donc leur compatibilité 4G+.

Snapdragon 805 2

 

Concernant le Snapdragon 805, si aucun constructeur n’a encore indiqué qu’il allait utiliser ce SoC dans ses futurs produits, de nombreuses rumeurs indiquent que le processeur de Qualcomm et son modem compatible 4G+ devraient se retrouver dans les futurs smartphones des gros constructeurs comme les HTC One M8 Plus et Advance, le Samsung Galaxy F ou encore le LG G3 Prime. Bouygues Telecom a précisé que des smartphones compatibles 4G+ seraient disponibles à la rentrée. Rappelons également que l’an dernier, Samsung avait lancé une version LTE Advanced du Galaxy S4 dont le nom était particulièrement trompeur. En effet, avec son Snapdragon 800 et son modem Gobi MDM9x25, le smartphone de Samsung devait se limiter à 150 Mbps.

Et sans modem 4G+, on fait quoi ?

Si votre smartphone actuel ne possède pas de modem 4G de catégorie 6 mais qu’il est limité à la catégorie 4, il n’y a pas de raison de s’inquiéter : votre smartphone se limitera à un débit de 150 Mbps mais continuera de capter le réseau 4G même lorsque tous les opérateurs seront passés intégralement à la 4G+. En fait, la 4G+ se sert des antennes 4G existantes, c’est simplement le smartphone qui se connecte à plusieurs antennes pour améliorer sa vitesse de connexion. En attendant la prochaine génération de réseau, la fameuse 5G qui commence, peu à peu, à prendre forme, avec de premiers accords conclus entre l’Europe et la Corée du Sud… pour un déploiement prévu à l’horizon 2020.