La Commission Européenne vient d’annoncer une nouvelle baisse des tarifs maximum que les opérateurs peuvent facturer en roaming aux consommateurs, c’est-à-dire les communications passées lorsque le client est à l’étranger. En juillet 2012 et 2013, des baisses de tarif avaient déjà eu lieu et c’est encore une fois le cas pour l’été 2014 sur la data, la voix et les SMS.

Roaming europ

En route vers l’abolition totale des frais de roaming ? C’est ce qu’on peut penser à la découverte des nouveaux seuils fixés par la Commission Européenne aux opérateurs mobiles. La baisse tarifaire était déjà prévue depuis l’an dernier et ces nouveaux tarifs (hors taxe) entreront donc en vigueur le 1er juillet prochain.

La plus grosse baisse provient de la data dont le Mo coûtera 55% moins cher qu’actuellement avec 20 centimes d’euro l’unité. Pour les appels émis depuis l’étranger, le tarif passe de 24 centimes la minute à 19 centimes. Les appels reçus connaissent une légère baisse en passant de 7 centimes à 5 centimes la minute. Enfin, l’envoi des SMS depuis l’étranger videra un peu moins votre portefeuille avec un coût unitaire de 6 centimes d’euro. Nous en profitons pour rappeler que la réception d’un SMS depuis l’étranger est gratuite, tout comme l’envoi depuis la France métropolitaine d’un SMS vers un numéro français à l’étranger.

Vers la fin des frais de roaming

Ces tarifs permettront de se servir un peu plus de son forfait à l’étranger cet été pour les vacances, ce qui peut-être pratique. La Commission Européenne se permet même de faire une comparaison entre la Coupe du Monde 2010 et 2014 en précisant que cette année, les utilisateurs à l’étranger (au sein de l’Unions Européenne) payeront leurs communications en roaming 25 fois moins cher que lors de la précédente Coupe du Monde. Pour la Coupe du Monde 2018, les frais de roaming devraient être complètement supprimés puisque la Commission Européenne compte arriver à ce résultat dès la fin de l’année 2015 avec des coûts de communication en roaming égaux à ceux pratiqués dans le pays d’origine.

La Commission Européenne précise également qu’à compter du 1er juillet, les opérateurs pourront (devront ?) proposer à leurs clients des offres de roaming séparées de leur forfait pour profiter des services de data, voix et SMS à l’étranger. C’est déjà le cas de la plupart des opérateurs et MVNO en France qui proposent des options dédiées à cet effet.