Le rapport publié hier soir par l’ARCEP sur la qualité de la couverture data des opérateurs français ne concernait pas uniquement la 4G. Une très grosse partie étudie de près la qualité du réseau 3G français. Et selon ce rapport, Free Mobile est certainement le plus mauvais élève.

couverture 2g 3g arcep decembre 2013

 Cette carte de couverture 3G des quatre opérateurs français a déjà été diffusée par l’ARCEP en décembre 2013.

La longue étude publiée par l’ARCEP hier soir est revenue longuement sur la qualité des réseaux 3G de chacun des opérateurs. Pour se faire, l’autorité de régulation des télécoms a utilisé plus de 250 indicateurs et 90 000 mesures pour vérifier la constance et la puissance de cette 3G. Les critères de jugement sont nombreux et prennent en compte l’usage en extérieur, à l’intérieur d’un bâtiment, en voiture, en train, dans les communes rurales, dans les agglomérations de plus de  10 000 habitants, etc. Tout cela a permis à l’ARCEP de dresser un bilan pour chacun des opérateurs. Ci-dessous, le graphique permet de voir le nombre d’indicateurs pour lesquels celui-ci a une note supérieure à la moyenne pour chacun des opérateurs.

indicateur qualité 3g arcep juillet 2014

Le bilan est sans appel, Orange est de loin le meilleur opérateur en termes de qualité de 3G, alors que Free Mobileest le plus mauvais élève d’après l’ARCEP. Bouygues Telecom prend la seconde place et SFR l’avant-dernière. Un constat qui se retrouve aussi bien dans les débits médians descendants, sur la navigation web de 5 minutes ou encore le visionnage de 2 minutes de vidéo. Les écarts pour l’upload sont en revanche beaucoup plus serrée.

debits medians 3g juillet 2014 arcep

 

debits video et web 3g juillet 2014 arcep

 

taux dappel arcep juillet 2014

 

taux de sms recus arcep juillet 2014

Enfin, concernant la qualité de service de voix et SMS en 2G et 3G, les quatre opérateurs s’en tirent très bien dans les agglomérations avec un taux d’appel maintenu pendant 2 minutes supérieur à 95 %. C’est beaucoup moins le cas lorsqu’on se place sur des axes de transport (autoroutes et chemin de fer), où Bouygues Telecom fait figure de cancre. L’ARCEP a d’ailleurs poussé ses tests jusqu’aux trains de banlieue pour vérifier la bonne réception de la 3G. Chapeau bas.

arcep qualité 3g juillet 2014 TGV

 

arcep qualité 3g juillet 2014 train banlieue