Après une journée délicate ponctuée par une lourde panne sur son réseau, l’opérateur SFR annonce un retour à la normale. Ainsi qu’une indemnisation à prévoir pour ses clients touchés par les perturbations du jour.

SFR

Les abonnés SFR, principalement sur son réseau 4G, ont dû faire face aujourd’hui à des difficultés liées a une panne de ses équipements HLR fournis par Alcatel-Lucent. Conséquence immédiate : à partir de 8h45 ce matin et jusqu’au milieu de l’après-midi, 3,8 millions de clients de l’opérateurs ont subi des coupures de téléphone.

À l’heure des réseaux sociaux, la nouvelle s’est répandue comme une trainée de poudre, sous l’œil compatissant de l’ami Orange :

Quoi qu’il en soit, l’UFC Que choisir n’a pas tardé se faire l’écho des mécontentements des abonnés. L’association réclamait dès le début de l’après-midi des dédommagements, ce que l’opérateur a choisi de faire de son côté. Soulignons qu’il n’est en réalité tenu d’indemniser ses clients qu’en cas de panne dépassant les 48h. Mais dans un contexte d’incertitudes liées à son rachat par Numericable ou encore de révision par l’ARCEP de sa couverture 4G, le Carré Rouge a préféré jouer la sécurité et se montrer généreux.

Il s’agira donc de compensations destinées à ses « abonnés impactés » un petit bonus : pour tous les concernés, il s’agira des « appels et SMS illimités ainsi que 2 Go de données pendant un mois. Les clients bénéficiant d’un Extra de SFR se verront proposer de plus un Extra supplémentaire au choix parmi iCoyote et CanalPlay, pendant un mois également« .

L’opérateur ne fait pas de distinction entre ses abonnés RED et ses abonnés aux formules carrées, tous concernés par cette opération mea culpa. Si vous n’avez pas été touché par les perturbations du jour, n’espérez pas trop recevoir une compensation indue : SFR se chargera de contacter directement ses clients pour leur indiquer les modalités de leur indemnisation.