C’est sans surprise que Stéphane Richard, le PDG d’Orange, a confirmé l’information ce matin. À l’antenne de BFM suite à la publication des derniers résultats financiers de l’opérateur, il a indiqué que Netflix n’intègrerait pas les offres Livebox d’Orange à son lancement.

Netflix

Netflix, c’est confirmé, sortira en France en septembre prochain, ainsi qu’en Belgique et en Suisse. Une entrée sur des marchés où le fournisseur de sVOD (vidéo à la demande par abonnement) américain pourrait redessiner les cartes entre une offre hexagonale méconnue et du téléchargement pas très légal bien ancré dans les habitudes des internautes justement visés par ce type de services.

Côté Orange, les formules actuellement proposées sont diverses : on trouve aussi bien CanalPlay Infinity (9,99 euros par mois) que Jook Vidéo (7,99 euros), mais aussi Pass M6 (7,99 euros) et Filmo TV (6,99 euros). Orange lui-même propose une offre relatives aux séries TV et aux films, OCS pour Orange Cinema Séries. Ce dernier se décompose en réalité en un bouquet de quatre chaînes thématiques et un service baptisé OCS Go, lequel permet de consulter les programmes des autres chaînes en streaming (jusqu’à 30 jours après leur première diffusion) ou de les télécharger pour une consultation hors connexion. Toutefois, on ne peut pas parler ici de véritable concurrent à Netflix, dont le catalogue est accessible à tout moment.

Le FAI soulève diverses questions relatives à l’arrivée de Netflix en France, et se demande « comment Netflix va s’insérer dans l’écosystème français en matière de création audiovisuelle« , mais aussi s’interroge sur « la façon dont Netflix va participer au financement des infrastructures qu’il utilise pour proposer ses contenus« . Le fournisseur d’accès Internet, en première ligne, verra en effet transiter par son réseau les abonnements, qu’ils soient d’ailleurs inclus à des offres Livebox ou pris séparément. On comprend qu’Orange apprécierait que Netflix apporte une petite compensation pour la consommation de bande passante qu’il engendrera…

Orange a beau indiquer ne pas proposer Netflix à sa sortie, la porte restera ouverte au nouvel arrivant. Stéphane Richard a d’ailleurs confié que l’offre Netflix pourrait intégrer les options du FAI, « en fonction des négociations avec les pouvoir publics« .