Le groupe Bouygues vient de publier ses résultats financiers pour le premier semestre de l’année 2014. L’occasion de prendre le pouls d’un Bouygues Telecom en position de faiblesse, mais pas forcément mal-portant.

Bouygues

Les résultats financiers de Bouygues Telecom pour le premier semestre de l’année 2014 ne sont pas très bons. Son chiffre d’affaires s’établit ainsi sur la période à 2,177 milliards d’euros environ, soit une baisse de 5 % par rapport à l’année dernière. Et son bénéfice net est positif et s’élève à 44 millions d’euros sur la période, il cache en fait une perte de 41 millions d’euros qui a été comblée par 85 millions d’euros provenant de règlements de divers litiges.

Pour autant, tout n’est pas noir pour l’opérateur. Sur les six premiers mois de l’année, ce dernier a gagné des clients mobiles. Au 30 juin 2014, Bouygues Telecom comptait 9,984 millions d’utilisateurs de forfaits mobiles, soit une hausse de 74 000 clients par rapport au 31 décembre 2013. Le nombre de clients total du parc mobile est toutefois à la baisse, passant de 11,143 millions au 31 décembre dernier à 11,024 millions à la fin juin. Bouygues Telecom voit ses clients du parc de cartes prépayées inexorablement s’effriter et perdre 193 000 clients en six mois. La branche Internet haut débit et très haut débit ne se porte quant à elle pas trop mal, puisqu’elle a réussi à attirer 202 000 nouveaux clients depuis le début de l’année.

bouygues telecom S1 2014

Le sort de Bouygues Telecom reste toutefois encore très incertain. Bouygues assure ne pas vouloir se séparer de sa filiale Telecom pour le moment et a refusé coup sur coup les offres d’Orange et de Free. Sa survie sur un marché très concurrentiel où les prix ont toujours tendance à baisser devient de plus en plus difficile. Bouygues Telecom réalise actuellement un plan de réduction d’effectif (1516 personnes sont touchées) et compte économiser 300 millions d’euros chaque année durant les trois prochaines années.