Après l’ARCEP en juillet dernier, l’UFC-Que Choisir vient de publier une étude sur la qualité du réseau 3G et 4G des opérateurs mobiles français. Pas de grosse surprise dans ce rapport, si ce n’est la confirmation que Free ne convainc pas en 3G et qu’il vaut mieux être dans une grande ville pour avoir une 4G rapide.

LTE-4G

Au mois de juillet dernier, l’ARCEP livrait une très longue étude comparative sur la qualité des réseaux 3G et 4G des opérateurs français. Une étude basée sur des tests que conteste plus ou moins l’UFC-Que Choisir qui ne les pense justement pas complètement représentatifs de l’utilisation quotidienne des usagers. L’association de protection de consommateur a donc fait appel à un prestataire pour effectuer une nouvelle batterie de tests plus proche des attentes des consommateurs. Ces tests ont porté sur trois villes françaises : Paris, Bordeaux et Aix en Provence et parfois sur leur périphérie. Des tests qui ont été réalisés du 1er au 25 septembre dernier, à la fois sur le réseau 3G et le réseau 4G.

Lien Youtube
Chaine Youtube FrAndroid

Le réseau 3G : Free toujours à la peine

Pour mesurer la qualité des réseaux 3G et 4G, l’UFC-Que Choisir a réalisé les tests suivants : téléchargement et envoi de fichiers, navigation sur le Web, lecture d’une vidéo YouTube et qualité des appels téléphoniques. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que la qualité de service varie beaucoup d’un opérateur à l’autre. Le constat est globalement le même que celui de l’ARCEP : Orange s’en tire très bien, Bouygues et SFR sont dans la moyenne, mais lorsqu’il s’agit de Free, il ne vaut mieux ne pas se retrouver en situation d’itinérance. Rappelons que, comme Free ne dispose pas (encore) d’un réseau 3G entièrement en propre, il est obligé d’emprunter une partie du réseau d’Orange pour fournir ses clients en data. Le problème que montre l’UFC-Que Choisir, c’est que Free bride cette connexion en itinérance. Au point que la qualité de service approche parfois le zéro sur certains tests ! Il est à ce titre pratiquement impossible de lancer une vidéo lorsque l’on est en itinérance chez Free.

debits descendants medians 3g ufc que choisir

 

taux navigation internet reussi et mainten 3 min 3g ufc que choisir

Free_RP = Réseau Propre ; Free_IT = Itinérance

Au final, pour l’UFC- Que Choisir, Orange prend la première place en termes de qualité de 3G, suivi de Bouygues Telecom, SFR et Free.

Le réseau 4G : une qualité variable en fonction du lieu

Les mêmes tests qu’énoncés plus haut ont été effectués sur la 4G. La différence notable, c’est que pour la 4G, Free ne peut compter que sur son réseau, de bien meilleure qualité que son réseau 3G. Le grand perdant est, comme l’ARCEP l’avait bien montré en juillet dernier, SFR.

débits descendants medians operateur  ville ufc que choisir

La 4G ne dispose pas de la même qualité suivant l’opérateur choisi et la ville où l’on se trouve. Et à ce titre, il vaut mieux être chez Orange et à proximité de Paris si l’on désire avoir une 4G digne de ce nom. L’UFC-Que Choisir n’hésite pas à brocarder violemment SFR dans les conclusions de son rapport en soulignant que sa 4G est parfois à peine digne d’un débit 3G : « les débits peuvent atteindre des niveaux tellement faibles que la 4G se situe très loin des standards de la technologie, tels que présentés aux consommateurs dans les campagnes publicitaires. Ainsi, à Aix-en-Provence, SFR n’affiche qu’un débit médian de 3,2 Mbits/s, loin du débit théorique de 115 Mbit/s ! ».

À ce sujet, SFR s’est défendu par la voix de Nicolas Chatin, directeur de l’information chez l’opérateur au Carré Rouge. Ce dernier aurait ainsi précisé au site Next Inpact que « son réseau est encore et toujours en train d’être rénové (comme l’année dernière), et que les villes de Bordeaux et d’Aix-en-Provence étaient particulièrement concernées durant le mois de septembre, période durant laquelle l’UFC a effectué ses mesures ». L’UFC-Que Choisir indique de son côté que cela ne change rien à ces tests, ces derniers étant censés être représentatifs de la qualité du réseau en instant précis.

debits ascendants medians operateur ville ufc que choisir

C’est un peu mieux du côté des autres opérateurs, dont les débits et la qualité globale du réseau semblent au rendez-vous. Si l’on en croit les tests de l’UFC-Que Choisir, Orange prend encore la première place du podium, suivi par Bouygues Telecom et Free prend la troisième place. L’UFC-Que Choisir insiste beaucoup sur le fait qu’il existerait actuellement « une 4G à deux vitesses » en fonction de sa position géographique. Et de constater de réels écarts de débits entre Paris, Bordeaux et Aix-en-Provence. Il est en fait difficile de donner raison à l’association de consommateurs sur des tests effectués uniquement sur trois villes.

taux qualité opérateur 4g ufc que choisir

Dans ses conclusions, l’UFC-Que Choisir demande deux choses :

  • Aux autorités de régulation et judiciaires de faire au plus vite toute la lumière sur les origines des restrictions constatées sur l’itinérance Orange utilisée par Free Mobile
  • Plus particulièrement à l’ARCEP de mettre en place des critères élevés de qualité de service