Alors que Numericable s’apprête à finaliser le rachat de SFR, le directeur général d’Altice a explicitement annoncé être intéressé par un rachat de Bouygues Telecom.

frandroid numericable lte 4g sfr gratuit 1an

Numericable n’a jamais caché ses ambitions sur le marché français. Avec le rachat de SFR pour plus de 13,5 milliards d’euros en début d’année, le nouvel ensemble s’est donné pour objectif de devenir le « numéro un du très haut débit convergent », c’est à dire un opérateur numéro un aussi bien dans le domaine des communications mobiles que des communications fixes. Et pour devenir le numéro un, Altice, la société propriétaire de Numericable-SFR, ne se refuse aucune option. Son directeur général, Dexter Goei a ainsi déclaré hier « À l’heure actuelle, nous sommes en train d’intégrer SFR, mais si nous recevons un appel de Bouygues vendredi, alors pourquoi pas ? ». Monsieur Goei a ajouté « Nous nous considérons comme les acheteurs naturels (de Bouygues Telecom). Nous avons une importante base de revenus donc il y aurait un important potentiel de synergies ». Difficile d’être plus explicite sur le sujet.

Contacté par l’AFP pour réagir à ces propos, un porte-parole de Bouygues Telecom a, comme d’habitude depuis quelques mois avec l’opérateur, insisté sur le fait que la branche télécom de Bouygues avait l’intention de rester seule : « Bouygues Telecom met en oeuvre une stratégie standalone (indépendante, NDLR) pour être profitable et compétitif dans un marché à quatre opérateurs ». Bouygues Telecom a beau affirmer pouvoir survivre seul sur le marché, sa situation est actuellement difficile. L’opérateur est en passe d’être le dernier en terme d’abonnés et il parvient difficilement à recruter des nouveaux clients. Bouygues Telecom vient d’ailleurs de simplifier considérablement son offre de forfaits à l’approche des fêtes de Noël.