Il y a deux jours, Jean-Ludovic Silicani – président de l‘ARCEP – tenait une réception de départ pour la fin de son mandat. L’occasion d’aborder rapidement le cas de Free Mobile qui devrait bien remplir son obligation de couverture de 75% de la population en janvier prochain.

free

Hier soir, on apprenait que Free Mobile disposerait à partir du 1er janvier prochain de l’autorisation d’exploiter la bande 1800 MHz pour son réseau mobile. On était passé à côté de l’information selon laquelle le quatrième opérateur devrait bien remplir son obligation de couverture au mois de janvier prochain. Pour rappel, l’ARCEP fixe souvent des obligations de taux de couverture aux opérateurs lors de l’attribution des autorisations d’exploitation des fréquences. Ainsi, Free Mobile doit couvrir 75% de la population en janvier 2015, une obligation imposée dès le départ de l’aventure pour la firme de Xavier Niel.

Jean-Ludovic Silicani vient de donner une information que de nombreux acteurs du marché attendaient : Free Mobile remplira bien ses obligations de couverture en janvier 2015. L’opérateur devrait donc bien couvrir 75% de la population française avec son réseau propre, sans passer par le réseau d’Orange, en itinérance. La prochaine échéance, c’est janvier 2018 avec un taux de couverture qui devra atteindre 90% de la population pour respecter l’obligation réglementaire fixée par le gendarme des télécoms.

On peut donc espérer que les problèmes de qualité de service se résolvent au fur et à mesure. Mais pour cela, il faudra que l’itinérance avec le réseau Orange ne soit plus de la partie, ou du moins, que les utilisateurs Free Mobile en itinérance ne soient plus bridés, que ce soit par Orange ou Free Mobile, qui se renvoient chacun la balle.