Un moyen de se connecter à WhatsApp partout dans le monde, sans frais à prévoir ? C’est ce que propose la toute nouvelle WhatSim, proposée par le fondateur de Zeromobile ou encore de la montre I’m Watch.

Le créateur de WhatSim

La promesse de WhatSim semble folle : via un partenariat conclu avec 400 opérateurs répartis dans 150 pays, cette carte SIM à utiliser dans n’importe quel téléphone permet de se connecter à WhatsApp. Elle permet à son propriétaire de s’épargner la recherche du WiFi dans des cafés ou hôtels, de passer en roaming ou d’acheter une SIM locale, le tout pour un tarif ultra-attractif : on nous parle de 5 à 10 euros selon les pays concernés. Après une brève simulation d’achat, on constate que ce produit coûte pour la France 10 euros (prix de la SIM), auquel on ajoutera le crédit que l’on souhaitera (de 0 à 50 euros) et, pour notre cas, est assujetti à 5 euros de frais de port. Le tout sur le site de WhatSim.

WhatSim

Si nous évoquons ici des « crédits », c’est bien parce que sous son apparence très bon marché, puisque les messages texte et partages de localisation sont gratuits et illimités, la WhatSim ne donne pas dans le tout gratuit. La carte vous facturera en effet les contenus multimédias en fonction de la zone dans laquelle vous vous trouvez et selon le type de fichiers que vous envoyez. Si vous êtes situé en zone 1, dont font partie la France, les États européens ou encore la Corée du Sud et la Malaisie, il vous faudra dépenser 20 crédits pour envoyer une photo, 100 pour une vidéo ou 5 pour un message vocal (10 secondes renouvelables). Cette zone est la moins onéreuse et si vous voyagez dans des contrées un peu plus lointaines ou exotiques, il faudra multiplier par 8 ou 10 ces tarifs. En zone 4, soit par exemple en Argentine, en Zambie ou au Maroc, une photo vous coûtera 200 crédits, une vidéo 800 crédits et un message vocal, 40 crédits. Venons-en au nerf de la guerre : ces crédits sont facturés 5 euros pour 1000, et 50 euros le pack de 10 000 unités. Autant dire que la SIM est particulièrement bon marché pour qui se contente principalement de messages textes, mais un peu moins lorsqu’il s’agit d’envoyer des photos en nombre.

La WhatSim a été créée par Manuel Zanella, également PDG de Zeromobile, un opérateur italien. On lui doit également une montre connectée sous Android, la I’m Watch, l’une des premières du genre. L’entrepreneur fourmille d’idées et livre ici une proposition particulièrement intéressante notamment pour les propriétaires d’un smartphone double-SIM, dont on est curieux de connaître les termes négociés avec le principal intéressé, WhatsApp.